Zéro déchet

Zero Dechet : deux mois plus tard

16 octobre Jules etmoa 2 Commentaires

Je ne vous ai pas encore parlé  des choses que j'avais mis en place à la maisons mais j'avais tout de même envie de faire un premier bilan. Voilà maintenant deux mois que j'essaie de ne plus acheter de plastique inutile et je dois que le bilan est mitigé.



D'un côté, je sens que mes placards se vident. Il y a de moins en moins d'emballage, de produits industrialisés sur les étagères. La poubelle carton a quelque peu augmenté en volume mais c'est normal, étant donné que si je ne trouve pas de vrac, je prends en carton ou en verre.

Chaque jour, je me pose toujours la question de l'utilité, de la manière dont je pourrais contourner un achat pour le rendre plus écolo. J'ai l'impression de faire des efforts énormes, d'autant plus que tous ces gestes ne me sont pas familiers, moi l'acheteuse limite compulsive.

Deux mois plus tard, je me rends compte qu'il y a encore un chemin énorme pour arriver à un résultat louable pour moi. Je ne recherche pas un zéro déchet total, je ne m'en sens pas capable. Ou du moins, je ne souhaite pas changer certaines de mes manies. Mais j'imaginais tout de même, au vue des efforts faits, que je verrai un résultat plus rapidement.

Après une petite analyse, je me suis aperçue que la plupart des détritus de ma poubelle venait de mon ancienne vie. Ma maison regorge d'emballage, de produits peu voir pas utilisés. J'ai commencé à faire du tri depuis le début mais il m'en reste tellement. Je ne souhaite pas les jeter du coup je les utilise. Mais depuis, je n'ai par exemple toujours pas fini le stock de shampooing ou de gel douche pour enfant.

Tout ça pour dire que ce n'est pas facile de changer nos habitudes car le plastique est vraiment partout. Alors il y a celui dont je ne pourrais pas me passer tel que les tup tup, quelques jouets, ou même certains produits mais il y a tout le reste, qui vraiment ne sert à rien.

Le seul vrai point positif en tout cas, c'est que toute la famille mange beaucoup mieux, que nous avons réduit les produits néfastes de notre environnement et que le sachet plastique a quitté ma maison.

Vous aimerez aussi

2 commentaires:

  1. Mais alors le bilan est quand même énorme au bout de 2 mois seulement ! C'est sûr qu'on change pas toute une vie de mauvaises habitudes facilement... Mais je te comprends sur le côté efforts énormes qu'on voudrait voir mieux récompensés... Moi j'ai encore beaucoup de chemin à faire aussi mais c'est en stand-by depuis la naissance de mon baby boy car je ne trouve justement pas le temps/l'énergie de me renseigner, de changer... :s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je comprends très bien. Certains jours je suis à la limite de craquer !

      Supprimer