Les règles pour apprendre à faire du vélo sans petites roulettes



Dans la vie des enfants, il y a plein d'étapes : les premières nuits, l'arrêt de la tétine ou des couches. Et puis, il y a celle du vélo sans petites roulettes. Tous les enfants ne veulent as forcément faire du vélo. Mais habitant la campagne, c'est tout de même une évidence. Les enfants ont l'impression d'avoir une certaine liberté et surtout, dès qu'ils sont en âge de partir tout seul, c'est le seul moyen de transport qu'ils ont !

draisienne

Apprendre à faire du vélo sans petites roulettes


Si l'on ne m'avait pas montré, je pense que je n'aurai jamais su apprendre à mes enfants à faire du vélo. Tous les mauvais gestes, je les aurai fait car ce n'est pas le genre de choses qui s'apprend dans les livres, soyons clair.

Nous avons eu la chance d'avoir dans notre village, une ancienne prof de sport qui apprenait entre autre à faire du vélo à nos enfants. Voici donc les quelques règles que j'ai retenu.

  1. Ne pas trop habituer son enfant aux petites roues : il vaut mieux commencer par la draisienne, où il apprendra à acquérir son équilibre. Pédaler s'acquiert plus vite que l'équilibre. Sinon il faut pouvoir mettre ou enlever les roues facilement de tel sorte que l'on passe de l'un à l'autre vite.
  2. Tenir l'enfant au niveau de la taille ou par le haut du tee-shirt : en tenant le guidon, vous ne le laissez pas prendre possession du vélo. Il doit être le seul maître à bord, vous n'êtes là qu'en soutien
  3. Courir et encourager : oui parce que très vite, vous vous rendrez compte que les enfants sont plein de ressources et ils apprennent TRES vite.
  4. Leur apprendre à maitriser leur vélo : freiner, lâcher une main, prendre un objet, ... autant d'exercices qui les aidera à maitriser le vélo et à avoir confiance
  5. S'il tombe, leur apprendre à lâcher le vélo : Les enfants ont souvent peur d'abîmer leur vélo. C'est important de leur faire prendre l'habitude de tout lâcher s'il tombe, car cela évite les bobos à cause du vélo
  6. La régularité : il ne sert à rien de faire de longues séances. En revanche, sortir un peu tous les jours sera beaucoup plus bénéfiques. 

Vous l'aurez compris, le point numéro 2 est vraiment primordial. Pour MiniMoa, l'utilisation de la draisienne n'était pas une évidence. Elle en faisait un peu mais n'était pas une pro comme Ptit Loup à son âge. Mais elle avait compris le principe et savait lever les pieds une fois l'élan pris.

Lorsqu'elle est arrivé avec le vélo avec pédales ma disant qu'elle voulait en faire, je ne pensais vraiment pas qu'elle y arriverait aussi vite. Au début, la joie de pouvoir pédaler lui faisait oublier de regarder devant elle. Le guidon partait dans tous les sens. Au bout d'une demi heure, elle avait compris comment pédaler ce qui déjà était très bien, et elle pouvait faire quelques mètres sans que je la tienne. Je lui ai montré le principe pour démarrer : mettre une pédale en haut, poser le pied, pendant que l'autre est à terre et pousser. Elle n'a absolument rien compris !

Le deuxième jour, nous avons recommencé le même scénario. Elle a commencé à rouler plus droit. J'ai donc pu m'éloigner (sans un peu de stress). Je l'aidais à démarrer, vérifiais qu'elle était stable et la laissait ensuite partir. Le principal est de leur donner confiance, sans qu'ils se mettent en danger. A nous de trouver le juste milieu.

MiniMoa a très vite voulu démarrer seule. Elle a utilisé la technique de la patinette pour prendre de l'élan et ensuite poser les pieds sur les pédales. C'est un moyen comme un autre, mais le résultat est là et surtout il vient d'elle.

En seulement deux fois 30 minutes, je peux dire qu'elle sait faire du vélo sans petites roulettes ! Il y a encore des choses à peaufiner comme l'arrêt  avec le frein ou les virages un peu trop serrés des fois, mais le principal est là. Enfin, le dernier conseil que je peux donner et qui je pense est primordial c'est que l'enfant doit en avoir envie. Dès qu'il s'agit d'apprentissage, il n'y a pas de secret, forcer un enfant n'aidera pas. il faut proposer, accompagner, être là quand il faut et tout se passera bien (ou presque).



Mes trois enfants auront ainsi pu apprendre à faire du vélo sans petites roulettes à 3 ans 1/2. Cet été, nous allons pouvoir faire des balades tous ensemble et c'est une perspective qui me plait plutôt bien.

Et vous vos enfants, ils savent faire du vélo sans petites roulettes ?

18 commentaires

  1. Oh c'est super cet article, d'autant qu'on est en plein dedans avec ma fille en ce moment !

    RépondreSupprimer
  2. Chichi était un pro de la draisienne puis quand elle s'est cassée, on a trainé avant d'acheter un vélo et on a loupé le coche ... Maintenant Chichi a peur sur un vélo sans roulettes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh mince :( quand la peur est là, difficile de la faire partir

      Supprimer
  3. Génial ! Merci pour les conseils :) 3 ans et demi c'est super tôt, bravo. Mon grand a su en faire seul à 6 ou 7 ans je crois. Et cette année on va essayer avec sa soeur (elle a déjà 6 ans). Elle n'a jamais voulu faire de sa draisienne quand elle était petite. Maintenant elle est un peu trop habituée aux petites roulettes, mais on va y arriver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est le problème quand on tarde. Là l'avantage c'est qu'ils sont légers et on peut les récupérer facilement.

      Supprimer
  4. Ici draisienne dispo très tôt et avec un frein comme ça ils ont su apprendre à gérer le frein et l'équilibre; en fait le passage au vélo n'a du coup été qu'une formalité à 3 ans 1/2 (n°2 a chopé le vélo, viré les roulettes et s'est cassé en pédalant !!! Mdr)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la draisienne est vraiment une aide !! je recommande ++

      Supprimer
  5. On va devoir tenter le vélo sans petites roues, car acheté d'occasion je n avais pas percuté que la chaîne avait une protection et que mes petites roues n iraient pas dessus.et je n en trouve pas.
    Merci de ces conseils, on tentera dès qu il fera beau ^^
    D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui vas y fonce ! ils ont des ressources incroyables ces petits !

      Supprimer
  6. Pour Maxence nous avons utilisé une draisienne aussi et il n'a pas eu besoin de petites roues. C'est indéniable que ça leur permet de trouver l'équilibre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui carrément. Mais tu vois MiniMoa n'en a pas fait beaucoup mais ce fut suffisant

      Supprimer
  7. Ici c'est l'école qui a appris... Ils ont des tricycles, draisiennes et vélos et du coup, apprennent 'tout seul' ! lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh c'est cool ca ! nous il y a juste des tricycle et ca ne fonctionne pas comme un vélo donc pas forcément une aide.

      Supprimer
  8. ah j'avoue, j'ai délégué au papa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahah c'est pas mal aussi ! en ce moment, il est a fond dans les travaux de la maison, donc il a fallu que je m'y cool :p

      Supprimer
  9. mes 5 enfants n'ont jamais eu de draisienne, je n'en avais pas non plus dans mon enfance , ils ont appris super vite à en faire du vélo sans roulettes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi !! ce qui est sur, c'est qu'il vaut mieux commencer tôt. En grandissant ils sont moins insouciant.

      Supprimer