Cher journal #25

Le soleil est revenu (oui je suis devenue miss météo) et franchement, ca change tout de suite beaucoup de choses. Ce mois de juillet ressemble vraiment à des pré-vacances et j'arrive un peu plus à me projeter dans les nôtres qui sont hélas encore loin. A côté de ça, j'ai très envie de fuir et de tout quitter.


accrobranche



Cher journal


L'ambiance générale me donne envie de partir loin. Tout quitter pour aller vivre sur une ile déserte me conviendrait parfaitement. Je sature de tous : le vaccin, la politique, le boulot, les autres ... j'ai juste envie de tranquillité, de livres, de musique, de farniente et de plaisirs simples. Ma fatigue générale n'aide pas c'est clair. Mais je sature de toute cette colère que les gens ont en eux. Je ne dis pas qu'elle n'est pas justifiée. C'est juste que je n'arrive plus à l'écouter. J'ai besoin d'apaisement.


Heureusement, les enfants aident à faire oublier certaines choses grâce à leur légèreté, leur insouciance .... mais aussi leur dispute ! En ce moment, les miens naviguent entre chez mes parents et nous, ce qui nous permet d'avoir quelques moments de tranquillité.


insta famille


Jules s'est fait invité 3 jours chez un copain aussi. Cela peut paraitre anodin pour vous, mais pour lui, c'est tellement rare. Sortie Vélo, Film, jeux vidéos, il est revenu enchanté !!! Garder le lien avec les copains loin de la maison n'est pas toujours simple, mais grâce aux jeux en ligne (ça je ne l'avouerai jamais à mon fils !), il a su conserver certains amis. Pendant ce temps là, les plus jeunes ont pu tester l'accrobranche.


A la maison, je continue mon désencombrement. Je cherche à équiper les dressings pour avant la rentrée mais le budget ne va pas forcément suivre. Il va falloir jongler pour y arriver je pense. Parallèlement à ca, je prépare la rentrée, les cartables et la chambre des loulous. Après une journée passée avec mon deuz, c'est au tour de Minimoa d'avoir eu le droit à sa journée. Nous avons fait le tri de sa chambre et de ses affaires d'école. Elle était ravie de ce moment à deux et me réclame maintenant une journée "filles" avec ma sœur, ma mère et  ma nièce. 


Au boulot, je ne suis plus la cadence. La fatigue a raison de ma motivation et j'ai l'impression de me trainer. Pourtant, il reste encore énormément de choses à faire avant mon départ en vacances dans 3 semaines, mais quand l'énergie n'y est plus ... J'ai donc opté pour la survie jusqu'au 10 aout. 

Aucun commentaire