Cher journal #17

Ces cinq jours de congés m'auront fait beaucoup de bien. Après avoir eu la sensation de couler littéralement, j'ai l'impression d'avoir la tête en dehors de l'eau. Je ne flotte pas complètement mais nous n'en sommes pas loin. Il a suffit de pas grand chose pour réussir à passer un cap. La situation est encore fragile mais j'en vois le bout.


journal


Cher journal


Les deux jours de travail ont été très intenses, débordant même sur le mercredi. Mais j'ai pu accomplir mes missions comme je l'entendais. Cela n'a pas plu à tout le monde, m'offrant d'ailleurs quelques contrariétés (vive les angoisses) mais aujourd'hui est un autre jour.

Nous cumulons un nombre de jour pluvieux assez important. Je suis limite en train de m'habituer. Les enfants y trouvent leur compte ... cela ne les arrête pas pour sortir d'ailleurs. Et puis ils sont contents, je les autorise à un peu plus de temps d'écran (hélas).

Malgré tout, j'ai réussi à offrir à Fox un anniversaire avec ses copains ! Ils étaient tous super contents. Je n'avais pas vraiment anticipé. J'ai laissé Fox se charger de l'animation et moi du buffet. A nous deux, nous avons assuré, surfant entre deux averses. Les enfants sont repartis heureux, le ventre rempli de sucrerie !


vie de famille


Je me rends compte de toute l'importance de ces plaisirs simples, de ces moments en famille qui ne demandent pas grand chose ... excepté du temps. A nous de savoir s'en accorder, de revoir nos priorités pour que nos vies soient plus douces. Je ne le fais pas forcément et je trouve ça dommage. Ce temps qui passe est perdu à jamais, et mes enfants n'auront plus jamais cet âge. Je sais que c'est maintenant que je dois en profiter. Il faut juste que j'apprenne à mieux gérer ce temps qui file (je vais aussi faire participer beaucoup plus les enfants à la vie de famille !)

La vie à l'extérieur est en train de repartir. Les activités des enfants vont reprendre petit à petit. Musique, gym, cirque, nous voilà reparti pour un rythme bien chargé. Mais les enfants sont ravis de pouvoir à nouveau se défouler. Il ne reste plus que 2 mois avant la fin de l'année scolaire donc il va falloir en profiter au maximum.

J'ose commencer à faire des projets. Je regarde pour de prochaines vacances, des weekends, des séances ciné ..... en revanche, je n'arrive pas encore à réserver. Mais je suis sûre que d'ici quelques jours, je vais me laisser porter par l'engouement de chacun. 

2 commentaires

  1. J'ai hâte de reprendre une vie presque ordinaire. J'en ai marre de cette pluie en continu. Vivement les beaux jours !

    RépondreSupprimer