-M- en concert

En grande fan, ma mère n'a loupé qu'un seul concert de -M- dixit Matthieu Chedid, celui pourtant assez incroyable de Lamomali. Alors pour être sure qu'elle n'en loupe plus, je lui ai offert pour Noel ses places pour Lettre infinie .... (une bonne excuse pour l'accompagner ;)).


lettre infinie

Lettre infinie

Lettre infinie est un album intime. Chacun de ses morceaux-missives est comme un tiroir intérieur où se donne à voir, sous le drapé flamboyant du personnage, par-delà les nappes électriques et dansantes, l’Être, le fils, l’homme et le père. S’y amalgament en un tout cohérent des énergies éparpillées, puisées dans l’instant sans s’affranchir des aventures passées, ressuscitées par touches.
Les collaborateurs, multiples et discrets, constituent ce pont suspendu où se fondent les -M- antérieurs en un alter-ego nouveau, cousu à même la peau. Sous le voile, les atours funk, la production cristalline, les guitares trouvent une plus juste place, re-connectent au Baptême. Dans l’interstice ainsi offerte se lie l’âme, abreuvée à la source.

matthieu chedid


A notre arrivée sur place, chaque spectateur reçoit une paire de lunettes à l'image de ce dernier album. Un souvenir que veut nous laisser -M-, mais aussi des lunettes qui nous permettra de découvrir des images en 3d car tout au long du spectacle, Matthieu Chedid propose en arrière plans des images : tantôt des films, tantôt des formes abstraites ou encore des gros plans de la scène.

Pour ce concert, Matthieu Chedid est seul sur scène. C'est assez surprenant, lui qui aime partager avec ses musiciens d'habitude. Pour autant, sa puissance scénique est telle que la sauce monte très vite. Le public est très vite emporté et l'énergie de la fosse monte vite jusqu'aux gradins.

-M- commence d'abord par reprendre ses anciens morceaux. Il remonte le temps musicalement mais aussi au travers de ses guitares et de ses accessoires. Il replonge totalement dans son histoire, retraçant avec nous son parcours.

Il nous présente une musique plus électro avec la présence d'automate pour les percussions, mais aussi d'un DJ. Pour autant, son côté homme orchestre éclate au grand jour avec ses samples de basses, son jeu de batterie, tout en nous proposant des rythmes de guitare toujours autant endiablés. 

Je ne suis pas une spécialiste de l'écriture musicale. Pour moi, la musique se vit, se ressent alors même si ce n'est pas pareil, voici un petit condensé de ce concert que j'ai trouvé tout simplement extraordinaire, une fois de plus.




Nous sommes loin de l'émotion procurée par le concert de Lamomali, tellement touchant. Mais Matthieu Chedid est tellement généreux dans son jeu, dans sa manière d'être, qu'il ne laisse personne indifférent. Nous sommes tous ressortis de ce concert avec une énergie incroyable et  une folle envie d'y retourner encore et encore.

Cerise sur le gâteau, sa présence juste à mes pieds le temps d'un solo de guitare !! De quoi garder un souvenir mémorable, une photo incroyable et une vidéo improbable !

Et toi, tu as déjà été voir -M- en concert ?



4 commentaires

  1. coucou

    c'est pas vraiment mon registre mais souvent en concert on se surprend à aimer ce qui ne tombe pas sous le sens directement alors pourquoi pas le voir en live :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je suis assez d'accord ! les concerts dévoilent certains artistes !

      Supprimer
  2. Je ne suis pas fan de cet artiste, mais ses concerts ont l'air vraiment chouettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il est capable de mobiliser tout une foule juste lui et sa guitare ! c'est assez bluffant

      Supprimer