Crises d'angoisse ou quand les maux de ventre signifient autre chose


L’année dernière, c’était les maux de tête qui le tourmentaient. Cette année (depuis les vacances je devrais dire), ce sont les mots de ventre qui fait partie de son quotidien, de NOTRE quotidien.

mon enfant est angoissé


Je n’avais pas fait le rapprochement au départ. Son alimentation n’est pas très équilibrée, les repas tellement compliqués que pour une fois, une raison médicale était évidente.

Et puis les semaines ont passées, les médicaments n’ont pas réellement fait effet et les maux de ventre étaient toujours présents. J’avais beau discuter avec lui, je n’arrivais pas à trouver les raisons de ses douleurs au ventre. Elle n’était pas forcément forte, cela ressemblait plus à une gêne, un truc bizarre comme il disait. Mais à force de creuser la question, avec douceur évidemment, les choses sont apparues comme une évidence.

Mon enfant a des crises d’angoisse.

Je n’aurais pas forcément mis un mot aussi fort. Mais suite à notre énième visite chez le médecin, le verdict est tombé. Je ne sais pas si je dois le prendre au sérieux ou me dire que ça fait juste partie de son caractère. Partir à la recherche d’un spécialiste, ou juste être à son écoute pour l’apaiser au mieux. Notre médecin m’a conseillé d’aller voir un psy mais vu notre dernière expérience, je n’ai pas spécialement envie.

Il n’est pas facile en tant que parents de faire les bons choix, d’écouter et de suivre les conseils d’un médecin, d’un spécialiste, surtout quand les avis divergent. Notre éducation a un rôle à jouer, c’est une certitude. La culpabilité fait forcément partie de notre vie de parents. Faisons-nous le bon choix ? Si je m’étais comporté de telle manière, est ce que ses réactions seraient différentes ?

Pour l’instant, je ne sais absolument pas ce que nous allons faire. Nous allons sûrement continuer notre vie de famille de manière similaire, espérant que le temps l’aide à mieux gérer ses émotions, grâce à notre écoute. P'tit Loup n'a que 8 ans, mais il semble déjà bien inquiets.

20 commentaires

  1. Ma soeur en a fait toute son enfance et son adolescence, rien ne les expliquait, hypersensible elle n'extériorisait que comme ça... bon courage à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mince :( j'espère qu'il arrivera à gérer plus rapidement

      Supprimer
  2. Si tu trouves une kinésiologue ça pourra sûrement l'aider. J'en connais une qui officie à distance et en qui j'ai confiance. Mais après je peux comprendre que ça ne soit pas évident ^^ Et il y en a une au Perray qui apparemment est super aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on en reparle la prochaine fois qu'on se voit !!!

      Supprimer
  3. coucou

    ma fille a eu ça aussi on est passés par un psy et ça nous a bien aidés j'avoue. On a fini hier et franchement je ne sais pas comment on aurait fait sans elle.
    On a été pris en charge par l unité des enfants du chu de Nantes, je pense que tu peux trouver l équivalent ou tu vis
    bon courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous la psy n'a pas aidé mais il faut dire qu'il ne veut pas parler. Je vais voir pour une medecine parallèle je trouve

      Supprimer
  4. Ma fille a mal au ventre quotidiennement depuis pfiou 3 ans ! Le pédiatre étrangement ne s'en inquiète pas. On ne m'a pas encore parlé de cette éventualité mais à bien y penser, c'est probablement des crises d'angoisse en effet ! Quand elle était petite elle se rongeait les ongles, maintenant c'est les maux de ventre. Ton article m'a permis d'ouvrir les yeux sur cette éventualité des crises d'angoisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ce sont en effet des signes. Le problème c'est que les enfants ne savent pas l'exprimer non plus. Une psy peut aider des fois.

      Supprimer
  5. coucou, pauvre petit bonhomme :( hormis un psy est ce qu'il n'y aurait pas d'autres spécialistes à consulter ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. si des medecines parallèles ... je vais voir du coup, si ca persiste de trop

      Supprimer
  6. Courage, j'espère que vous allez trouver une solution pour l'apaiser <3

    RépondreSupprimer
  7. Ici l'hypnose a fait beaucoup de bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! j'y pensais pour mon grand mais je crois que c'set toute la famille qui va y aller

      Supprimer
  8. pas facile tout ça, ni pour lui ni pour toi. En tant que parents on est parfois bien impuissants. Essayer de trouver des "trucs" pour l'apaiser : plantes, homéopathie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas trop car j'ai peur qu'une prise quotidienne de quelque chose l'enferme encore plus là dedans. C'est hyper compliqué de trouver le juste milieu, sans trop en faire ni pas assez

      Supprimer
  9. Erf, tant que tu ne sauras pas pourquoi il angoisse ....

    RépondreSupprimer