Lecture adulte #7

Se libérer de la charge mentale


éditions Eyrolles

L'histoire

Tiraillée entre son chef qui la presse comme un agrume, ses clients qui ne jurent que par elle, son mari inscrit aux abonnés absents, ses amis (dont la grande spécialité consiste à débarquer à l'improviste), ses enfants (quelquefois, elle en vient à se demander pourquoi elle les a faits...) et parfois aussi ses parents, la femme surmenée du XXIe siècle a le sentiment de devoir tout gérer, même l'ingérable. D'être constamment obligée de penser à tout. De repousser sans cesse les limites du supportable et, par la même occasion, ses propres limites. Mère de famille dévouée, femme attentive, employée modèle, amie bienveillante, véritable fée du logis, son rôle de bonne à tout faire l'exaspère, au point de finir par se traiter de bonne à rien, tant elle a l'impression de tout survoler. Sa coupe est déjà bien pleine mais elle continue d'absorber. Et force est de constater qu'elle assure ! A travers les péripéties de Rosita, personnage fictif dans lequel la lectrice en activité se reconnaîtra sans peine, l'auteure nous donne des conseils et quelques pistes pour sauver sa peau et reprendre sa vie en main.

Mon avis ★★★★☆

La charge mentale est devenue LE sujet du moment pour les femmes (surtout mais pas que). Depuis peu, un mot a été mis sur ce qui ronge et use les femmes actives, mères, etc. au quotidien. Laurence Bourgeois nous aide au travers de son livre à identifier ce qui nous pèse au travers de ce personnage, Rosita, qui fera forcément écho à beaucoup d'entre nous.
J'ai beaucoup aimé ce livre car il permet à toutes les femmes de s'identifier, au travail, à la maison, en famille. La faute ne revient jamais aux autres mais bien à nous, qui nous mettons dans cette propre situation, à force de toujours dire oui. Pas de message contre les hommes, les maris, les patrons. Non. Mais des actions à mettre en place pour changer les choses, et arrêter de se mettre soi-même dans des situations inextricables, et difficiles à gérer au final.
Pour ma part, j'avais déjà fait un énorme travail sur moi grâce à Diane et sa formation. Lire ce livre m'a permis de voir que j'avais déjà lâché sur beaucoup de choses. Il reste du travail, mais je suis sur la bonne voie !
Je n'ai pas mis 5 étoiles à ce livre car je trouve que le challenge sur une semaine est difficilement réalisable. Tous ces conseils doivent mûrir, tranquillement et se mettre en place sur plusieurs jours. En revanche, toutes ces suggestions sont extrêmement judicieuses et percutantes, face à nos vies à 100 à l'heure, que l'on veut des fois trop maîtriser. Alors si toi aussi, tu te sens des fois happée par ta vie, par les autres, prisonnière d'un carcan, lis ce livre ! Il ne résoudra pas tout, mais mettra en lumière ce qui dans ta vie te pèse, et t'apportera des solutions ... et n'est ce pas que ce que l'on souhaite toute ?

Références

Se libérer de la charge mentale : une semaine pour guérir du syndrome de Rosita
Laurence Bourgeois, auteure
Editeur : Eyrolles (24 mai 2018), 170 pages
16 €



6 commentaires

  1. ah lala c'est marrant mais j'en ai parlé à mon mari quand le sujet a été médiatisé l'an passé.
    Il n'a pas ragit et même râle en mode tu me dis quoi toussa toussa
    mais depuis il a fait sa couleuvre, il a digéré l'info et il se rend compte de la charge et il m'aide de plus en plus même si c'est pas évident. Je trouve que ces ouvrages sont très sympa mais qu il faut aussi en parler avec les gens autour de soi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis entièrement d'accord avec toi ! il faut aussi arrêter de dire que c'est la faute des autres. Nous les femmes aimont bien controler aussi et à des moments ca se retournent contre nous

      Supprimer
  2. Je crois que je devrais le lire... J'ai fait pas mal d'efforts, j'ai relâché la pression, mais j'ai encore du boulot

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est un chemin looooong mais ca vaut le coup

      Supprimer