Enfants

Bilan de cette première année d’école

Nous sommes le 4 juillet 2014
et cette journée rime avec vacances … enfin pour les loulous.
Mon grand bébé P’tit Loup achève sa première année d’école, non sans mal.


 Cette année aura été des plus mouvementé pour lui comme nous.

Rapidement (dès octobre),
P’tit loup a montré des signes de réticences pour aller à l’école.
J’ai donc été voir la maîtresse
car je ne peux m’empêcher de craindre pour son évolution.
Quand vous avez un enfant différent en premier,
vous craignez forcément pour le deuxième !
(et je ferais pareil pour le troisième !).

D’après la maîtresse, tout se passait bien.
Bon elle n’avait pas vu qu’il était gaucher,
mais elle le trouvait à l’aise au milieu de ses camarades.

Et pourtant, chaque matin,
il ne voulait pas y aller.

Nous n’avions pas forcément de crises, mais toujours des phrases, des mots,
pour nous faire comprendre qu’il ne voulait pas.

Et puis courant janvier, les réveils intempestifs la nuit ont commencé.
P’tit Loup n’a jamais été un grand dormeur, mais il faisait ses nuits au moins.
Là, chaque nuit était rythmée par des réveils. Les endormissements étaient de plus en plus tardifs (il pouvait aller jusqu’à 23h !!).

Et puis début mai, j’ai trouvé la solution !
Grâce à cette méthodeP’tit Loup avait réussi à faire des nuits complètes.

Mais c’était sans compter les aléas de l’école avec ses maladies.
Quelques vomitos à l’école, dont pendant la sieste,
ont eu raison de P’tit Loup.

Les réveils la nuit sont réapparus,
et les crises pour aller à l’école ont fait leur apparition.
Tous les soirs, il pleurait à l’idée d’aller à l’école … le matin pareil.

Nous en avons parlé à la maîtresse.

Après quelques jours de compréhension,
elle m’a fait comprendre qu’il fallait être plus ferme peut être avec lui.
Pour elle, P’tit Loup réagissait comme ça à cause de ma grossesse
(il a bon dos BB3 !!).

Excepté pour la sieste,
elle maintenait que P’tit Loup se sentait bien à l’école.
Certes c’était un enfant plein de vie, qu’il fallait le recadrer des fois
mais elle m’a rassurée me disant que tout allait bien,
qu’il évoluait correctement.

Nous avons donc été un peu moins à l'écoute de P'tit Loup,
en lui disant d’arrêter ses crises.
Les larmes ont cessé mais le décompte avant les vacances a débuté.

Hein maman demain y’a pas école ????
Moi je veux partir en vacances chez Mamy !!
Dans 3 semaines, c’est les vacances

Et puis la semaine dernière, je reçois le cahier d’évaluation
et j’avoue tomber des nus.


Je trouvais déjà ce carnet un peu inutile en PS,
mais là je ne comprenais plus rien….
On me dit qu’il doit Rester dans son rôle d’élève.

Mais quel est ce rôle ???

Je découvre au bout d’un an un point
dont on ne m’a jamais parlé et dans quel but ??

Que je fasse la morale à mon fils ?
Je ne suis pas sure qu’il comprenne vu que moi aussi je ne comprends pas !

Que j’en prenne conscience ?
Ok mais pourquoi ne m’avoir rien dit avant, vu qu’elle disait gérer !

Personnellement, tout ce que je vois c’est qu’il finit sa première année de maternelle et qu’il ne veut plus aller à l’école !

N’est ce pas à cet âge qu’on doit leur donner le goût à l’apprentissage ?
N’est pas censé être des moments ludiques ?

Quand je vois qu’ils apprennent déjà à taper dans leur main le nombre de syllabes, je me demande si l’on n’en demande pas trop à nos enfants !
Ils commencent tout juste à apprendre à vivre en collectivité
(oui parce que chez nous, 90% des enfants vont chez une nounou)
qu’on leur demande d’acquérir des apprentissages scolaires.

J’aimerais comprendre du coup !

Pour autant, je n’irais pas voir la maîtresse car je n’ai plus envie d’entendre de remarques sur ma grossesse (trop facile).
Et puis, je les vois tellement pour Jules, que je ne vais pas me battre pour P’tit Loup dont l’évolution se passe bien.

Mais j’aimerais comprendre …
Alors les maîtresses (et les autres), maintenant que vous avez les éléments en main, vous en pensez quoi ???


Aujourd’hui, P’tit Loup avait un sourire jusqu’aux oreilles.
Les vacances c’est ce soir !!!
Je compte sur les vacances pour l’apaiser, lui redonner l’envie de dormir paisiblement.

Et septembre, on verra … il n'y a plus de sieste chez nous !

Ces billets devraient te plaire

14 commentaires:

  1. Je compatis à ta situation car cela doit être difficile d'obliger son enfant à aller à l'école s'il n'en a pas envie et qu'il ne s'y sent peut-être pas bien. Ma fille vient de terminer la 1ère maternelle également et j'avais de nombreux contentieux avec la maîtresse et l'établissement. La différence essentielle est que ma fille aime aller à l'école (elle est d'un naturel qui fait qu'elle est contente partout et s'adapte à tout sans trop de difficultés: crèche, nounou, école, nouvelle belle-mère, garde alternée...).
    Mais à chaque fois qu'il y avait un problème en classe, la maîtresse l'attribuait à la "mésentente" entre moi et le papa; un peu comme avec ta grossesse. Si Minouche tape un enfant, c'est "parce qu'elle sent les tensions entre moi et mon ex". Alors qu'en creusant en peu à la maison, il y avait souvent des raisons "objectives" à son comportement (comme deux petits garçons qui avaient essayé de lui prendre son doudou). Quand un autre enfant tape ma fille, on le met au coin en précisant que la violence, c'est pas bien. Si ma fille fait la même chose, on me convoque et on veut m'imposer une médiation avec mon Ex (j'ai autant envie d'y aller que de boire l'eau des WC). Bref quand l'école pense avoir trouvé une "cause", elle interprète tout en fonction de ce diagnostic, que ce soit une grossesse ou une séparation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui en effet ! c'est exactement pareil !
      Des fois ça peut expliquer les comportements de nos enfants mais je pense qu'il ne faut pas faire de fixette là dessus.
      Ils m'ont dit aussi qu'il n'arrêtait pas de me dessiner avec un bébé de le ventre ... forcément, à l'école, ils ont parlé de la famille et donc de l'arrivée du bébé !!! Ça m'a bien fait rire vu qu'à la maison, il ne dessine pas ça du tout !
      Pas toujours évident les relations avec l'école ... je pensais y échapper avec P'tit Loup mais même pas !
      Je ne dirais qu'une chose : VIVE LES VACANCES !! :)

      Supprimer
  2. c'est vraiment très maladroit de sa part... j'aime ta conclusion sur le post précédent VIVE LES VACANCES !
    profite de tes loulous et de ton bidou qui pousse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non en effet ... mais elle a du mal à communiquer avec les adultes.
      Merciii les garçons ont commencés à profiter eux !

      Supprimer
  3. J'ai eu le même soucis en PS pour mon deuxième, pas un rdv avec l'enseignante, j'en concluait que tout allait bien. Et finalement arrivé du bulletin scolaire commentaire assassin a base de C n’écoute rien, C tapent les autres...
    Il était constamment disputé et puni et forcement se braquait contre l'école.
    Bien entendu tous le jour de l'expo de fin d'année devant tous les autres parents, la maîtresse n'a rien trouvé, forcement pas de bébé en route, parent qui s'entendent bien, pas de décé dans la famille ... alors ben l'explication toute fait "nous serions des parents demissionaires, laxistes"

    Le "devenir élève" et autre "rôle d'élève" pour moi ça ne veut rien dire, et je pense qu'ils y mettent un peu tout et n'importe quoi. L'enfant est un élève il ne le deviens pas, et il n'est pas question qu'il joue un rôle a l'école, c'est pas un cours de théâtre.


    L'année suivante , s'est beaucoup mieux passée, 2 rdv avec la maîtresse en court d'année mon fils est un peu opposant (opposition passive) on en discute pour agir de concert. L'enseignante est au courant qu'a 4 ans on est encore un peu dans la phase d'opposition.
    La grosse différence même si elle dispute quant il depasse les limites... Elle encourage beaucoup les bons comportements.
    Résultat mon fils a beaucoup progressé au niveau du comportement et surtout a pris goût aux apprentissage, maintenant fait bien son travail il tente même d'écrire son prénom en attaché. Et adore l'école.

    Donc attend de voir comment ça se passe avec une autre enseignante l'an prochain , si ça se trouve comme pour le mien il aura quelqu’un qui sais mieux le cadrer et ça ira mieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton retour positif même si pour nous, ca peut être compliqué vu qu'il aura la même ! mais je fais confiance à mon fils qui malgré son caractère pas toujours facile, est je trouve un amour (bien évidement c'est la maman qui parle :p)

      Supprimer
  4. J'espère que ca va mieux se passer alors cette année.

    RépondreSupprimer
  5. merci, mais j'étais déjà venu commenter ton blog je pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ton pseudo me disait quelque chose en effet mais aujourd'hui tu auras été très active ! :)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Avec plaisir :) je redécouvre des billets grâce à toi !

      Supprimer
  7. Je trouve aberrant ce genre de commentaire sur un bulletin d'un enfant d'à peine 4 ans...
    Mon premier a aussi eu une première année très difficile, pleurs tous les matins en allant à l'école. Début moyenne section, voyant que ça prenait le même chemin, je l'ai emmené consulter une psychologue. 1 séance et plus de pleurs !

    Ma deuxième entre en petite section cette année et mon coeur se serre à l'idée qu'elle réagisse pareil...

    J'espère que la nouvelle année qui s'annonce sera moins difficile pour ton p'tit loup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci je te le souhaite aussi ... nous ferons peut être la même démarche que toi si ca recommence

      Supprimer