Enfants

Rentrée : entre pleures et rires


La rentrée est là et je ne peux pas dire que je saute de joie. À peine les enfants sur le chemin de l'école, que le rythme de fou va reprendre. Les deux écoles, les activités de la famille, les rendez-vous médicaux de Jules ... autant d'événements qui emplissent notre agenda et usent notre énergie. Cette année, Minimoa fait également sa rentrée, un bouleversement très important pour une petite fille. Et puis il y a cette nouvelle organisation pour Jules, et ses futurs rendez-vous. 

La famille se retrouve en cette veille de rentrée, peu enjouée. Je me rends compte que même les enfants traînent des pieds, eux qui devraient se réjouir de retrouver les copains. 

Pour eux, l'école semble être plus une souffrance qu'un plaisir .... dur quand on sait le nombre d'année qui leur reste à faire. Les garçons ont chacun leur propre angoisse, leur propre inquiétude qui hélas les bouffent. 

Alors forcément en tant que maman, cette rentrée, je l'appréhende aussi. Je vais devoir prendre sur moi, pour ne pas leur montrer mon stress, leur transmettre. Et surtout pas en donner à Minimoa. Et puis, j'ai envie qu'ils gardent ce sourire qu'ils ont eu toutes les vacances et qu'ils rangent les larmes d'hier soir. 

Alors il va falloir durant ces premiers jours, cajoler, cooconner et les rassurer .... et je vais devoir rester zen aussi pour que les prochaines crises soient plus douces. Mais il va surtout falloir vivre au quotidien, sans stress. Laisser les aiguilles du temps se figer et profiter de l'instant présent. Garder ce sentiment de vacances, tout au long de l'année. 

Autant vous dire ceci est un vrai challenge mais si nous y arrivons, la vie devrait être douce. Et pour commencer, je ne me mettrai aucune pression pour réussir. Juste vivre avec les miens, de la manière la plus douce possible. 

Ces billets devraient te plaire

20 commentaires:

  1. Il faut retrouver un rythme et surtout, se faire à l'idée que l'on se verra moins : c'est l'affaire de quelques jours mais quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère mais je crois que c'est plus compliqué pour le deuxième ... mais on y croit :) Merci

      Supprimer
  2. Comme je te comprends, j'ai bien du mal à trouver mon rythme également et ma Lily J n'aime pas du tout l'école non plus... C'est fou parce qu'elle aime beaucoup apprendre et est toute heureuse de nous montrer ce qu'elle a appris. Mais tous les jours, surtout l'après-midi, c'est la galère pour la faire aller à l'école... Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous aussi il aime apprendre mais je pense que c'est la présence des autres enfants, tout ce monde le perturbe je pense. Il vont devoir prendre sur eux vu le nombre d'année qu'ils leur restent à faire ;)

      Supprimer
  3. Hello,
    Nous pour le moment ils sont plutôt contents, mais je ne suis pas sure que ça dur entre n°1 qui déteste l'école et n°2 et son retard a qui je dois mettre la pression ...
    Et joker pour n°3 qui découvre le CP (elle lit déjà beaucoup de sons, j'ai peur qu'elle s'emmerde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui en effet tu as un joli panel comme nous ! je te souhaite une année pas trop mouvementé en tout cas !

      Supprimer
  4. Je crois que C'est la partie la plus compliquée de paraître sereine pour donner de la confiance a nos pitchounes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh que oui ! les matins où je l'emmène, je pars la boule au ventre :/

      Supprimer
  5. Je crois qu'il faut un temps à chacun (enfants et parents) pour trouver son rythme de rentrée et s'armer de patience. Ici elle s'est faite en douceur, pourvu que cela dure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien je te le souhaite car la vie est assez compliquée comme ça :p

      Supprimer
  6. Bon courage pour cette nouvelle année.
    Mon aîné est entré en 4ème et il ne fait que râler. Il est intelligent mais trouve que l'école ne sert à rien. En ce moment, il est en mode "je te préviens maman, après le bac, je prends 1 année sabbatique pour me reposer" o_0
    Pas simple quand nos enfants n'adhèrent pas au système ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oups c'est bien il te prévient :p après il est en pleine crise d'adolescence non ? râler ça va avec lol

      Supprimer
  7. Coucou j'étais dans le même état je n'ai pratiquement pas dormi... j'ai essayé de prendre sur moi, puis cela s'est bien passer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu en as de la chance ! nous on marche sur un fil ... il ne pleure plus mais ce n'est pas loin :(

      Supprimer
  8. La rentrée ce n'est pas facile, il faut un temps d'adaptation aussi bien pour les parents que pour les enfants, je vois mon 2 ans, juste 3 semaines de coupure crèche le retour a été difficile enfin surtout à partir de septembre avec les nouveaux qui pleurent ou qui son an adaptation avec les parents dans la salle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est d'autant plus difficile pour les tout petits, très sensible à la réaction des autres. De vraies éponges !

      Supprimer
  9. La rentrée c'est chiant !
    Mais passée l'effervescence des premiers jours, on apprécie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère !!! car nous sommes à J+14 et je suis au bord de la dépression ! ;)

      Supprimer
  10. Je l'ai appréhendé quinze jours avant qu'elle n'arrive cette rentrée. La première à ete compliquée, même si ça l'était moins que l'année dernière, mais le laisser pleurant dans la classe c'est rude.
    Ça va de mieux en mieux et j'espère que ça va définitivement être un moment qu'il apprécie parce que, bon, comme tu dis, il y a encore de nombreuses années qui les attendent.
    J'espère que les sourires reviennent petit à petit sur leurs frimousses <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi !!! et je te le souhaite également ... Ici les larmes sont apparus plus tard en fait. Les rentrées en maternelle se sont toujours bien passées.

      Supprimer