Enfants

Quand l'angoisse est plus forte !

01 novembre Jules etmoa 8 Commentaires

Il n'a que 6 ans et pourtant cet enfant est déjà aussi angoissé qu'un adulte peut l'être. Chaque nouveauté est pour lui une étape à franchir. Il pense tout de suite ne pas pouvoir y arriver, se stresse juste à l'idée de devoir le faire. La plupart du temps, ses craintes ne sont pas du tout justifiées, au contraire. Mais je sens bien que c'st plus fort que lui.
 
 
 
En journée, il nous le fait comprendre par des sautes d'humeur, du ronchonnage (le schtroumpf grognon c'est lui !). Le soir, c'est hélas le sommeil et l'endormissement qui en prennent un coup. Souvent, je le revois descendes vers 22h me dire qu'il a peur d'aller à la piscine, d'apprendre à lire, de faire telle ou telle chose.
 
Je sais très bien qu'une partie de ce caractère si peu sûr de lui, anxieux, vient de sa relation avec son frère (et du caractère de Papa aussi hein mais chuuuut :p). Alors j'essaie toujours de le valoriser, de lui montrer que ses inquiétudes ne sont pas fondées, qu'il ne doit surtout pas s'en faire vu qu'il réussi très bien. Mais c'est plus fort que lui. Il est habité par ces pensées négatives qui ont cette fâcheuse tendance à le freiner.
 
La dernière épreuve en date est le passage à la piscine. Il vit très mal d'aller avec l'école, au point d'en faire un blocage. Pourtant nous y sommes allées cette semaine et tout s'est très bien passé. De lui même il a réussi à mettre la tête sous l'eau, à sauter sans problème. Mais deux jours plus tard, cette victoire semblait oubliée, déjà il pensait à la reprise et forcément il ne voulait pas aller à l'école.
 
Alors comment faire ? j'avoue que plus le temps passe, moins je sais comment faire avec lui. Nous avons vu un psychologue qui a mis le doigt sur ses problèmes. La rentrée passée, je pense qu'il va falloir y retourner si l'on veut vraiment lui venir en aide.
 
Alors je sais qu'il est important des fois de demander de l'aide extérieur, surtout quand on ne peut plus rien faire. P'tit Loup n'a que 6 ans et sa vie est plutôt sympa. Pourtant, il occupe la place du milieu Et son frère ainé a un handicap ...c'est déjà trop pour un petit bout comme lui. Parce que oui, certains enfants arriveraient très bien à gérer cette situation mais lui, non.
 
Son imagination débordante cette fois ci lui joue des tours je pense. Mais comment freiner un cerveau qui cogite un max !! En attendant, j'essaie de plus en plus de lui parler ouvertement. Je ne cherche plus mes mots, j'y vais droit au but. Quand il râle pour une broutille, je m'arrête et lui demande tout de suite : quel est le vrai problème ? souvent je suis surprise par ses réponses car il va me parler de choses beaucoup plus profondeurs que le stylo qu'il vient de faire tomber.
 
Dans sa tête, il y a déjà un petit vélo qui tourne sans cesse. Il court après je ne sais quoi, mais il tourne à fond les ballons. Il en fait des efforts pour moins râler, être plus cool, mais je vois bien que cela lui demande énormément d'effort. Alors nous allons continuer d'être à ses côtés, à essayer de le comprendre (à rire des fois de lui, avec lui) pour qu'un jour j'espère, je le sente plus apaisé. En attendant, il reste quand même cet enfant drôle, joyeux, calme et taquin ♥

Vous aimerez aussi

8 commentaires:

  1. oui je connais ca mon fils a 11 ans a une peur des nouvelles choses
    et en fait tout un plat et malheureusement des fois c dur !!
    la derniere fois c'était pour son premier entrainement de hand ball c'etait tout nouveau et franchement ca c bien passé au final mais il faut toujours qu'il se mette une pression ou qu'il se stresse grave !!
    et la la dernier en date c il ne veut pas aller a la piscine cet année alors que l'année derniere ca c'etait super bien passé alors je sais pas comment je vais faire mais bon on va bien voir !!
    mais c'est clair que des fois il vaut mieux aller voir quelqu'un d'exterieur et essayer de comprendre pourquoi mais c'est dur !!
    des bisouss courageeeeee

    RépondreSupprimer
  2. PAs facile..ici on voit un kinesiologue, ça aide beaucoup!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah je note !! car j'avoue que je commence à ne plus savoir comment le prendre. Merci

      Supprimer
  3. Je ne sais pas quoi te dire mais je vis aussi les angoisses de mon 7 ans. J'ai l'impression de tout avoir fait pour leur donner confiance en eux et finalement ils sont si fragiles.
    L'épisode de la piscine me parle, BB3 est complexé d'etre une nouvelle fois dans le groupe des grenouilles alors que certains sont "requins" (sans compter qu'il est maigre comme un clou et meurt de froid à chaque fois). Quand je vais chercher BB5 à la crèche, il est capable de s'installer par terre en attendant pour faire ses devoirs. Il est anxieux et parfois étrange. il faudrait que je trouve un psy (remboursé) qui nous fasse un bon prix de groupe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P'tit Loup aussi est maigre comme clou et meurt de froid ... il en a vomi la dernière fois !! C'est vraiment compliqué à gérer petit comme ca et franchement, je ne suis même pas sure qu'un psy soi vraiment utile :(

      Supprimer
  4. Oh pas si facile la vie d'un 6 ans... :s Je n'ai pas l'expérience pour te conseiller mais j'espère que tu trouveras le professionnel adapté pour lui donner un petit coup de pouce !

    RépondreSupprimer