Zéro déchet

Consommer différement #zerodechet


Au mois de juillet, je posais cette question sur les réseaux sociaux : Qu'est ce que vous faites pour mieux consommer ? Je n'ai pas forcément eu beaucoup de réponses mais j'en ai eu une qui m'a interpellé : va lire cet article sur le livre La famille (presque) zéro déchet. Je dois dire que pour moi ce fut une véritable révélation.

 
Je suis de cette génération où l'on consomme BEAUCOUP. Rien que le mot nouveau me donne envie d'acheter, c'est pour dire ! Mais avec l'âge, les enfants, j'ai commencé à voir ma façon de penser différemment. Depuis la naissance de MiniMoa, j'ai commencé à manger un peu plus bio, et à faire attention à ce qu'il y avait dans les produits de consommation.
 
Mais je sentais qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. Le bio ok mais s'il vient de l'autre bout du monde, quel est l'intérêt ? le local c'est bien aussi non ? Et il y a eu ce livre. Le zéro déchet était tout à fait ce vers quoi je voulais tendre.
 
Alors je sais déjà que je n'arriverai pas à un tel résultat, non pas parce que je ne m'en sens pas capable mais parce qu'il y a certaines choses sur lesquels je ne veux pas faire l'impasse. Je reste de cette génération de grand consommateur et les habitudes ne se changent pas comme ça. Je ne vous cache pas que d'être blogueuse n'arrange rien ! Mais j'ai envie de mieux consommer, sans me contraindre, sans avoir l'impression de revenir en arrière.
 
Depuis aout, j'ai donc mis en place de nouvelles habitudes pour réduire au maximum nos déchets. Ce livre m'a vraiment ouvert les yeux sur ce qui nous entourent et sur ces nombreux non-sens, tel que l'alimentation bio emballée dans du plastique.
 
Ce que j'ai aimé dans ce livre, c'est son humour face à leur expérience Zéro déchet, mais aussi ce non-jugement au fil des pages. Ici, personne n'est jugée pour ce qu'il ne fait pas. Leur discours est au contraire encourageant, nous montrant que chaque petit geste est loin d'être anodin. En vous parlant de ça, je participe déjà d'une certaine façon à partager cette vision.
 
Je vais donc vous proposer les semaines à venir, des petits billets sur les choses que j'ai mis en place. Pas la peine de scruter mes photos, mes futurs billets ... le plastique règne encore BEAUCOUP à la maison. Il y a des produits dont je ne saurais me passer. En revanche, il y en a d'autres où j'ai fait l'impasse et je me dis que c'est déjà ça de moins dans le sol de notre planète.
 
Et pour ceux qui s'en moque totalement, je comprends tout à fait. Tout ceci est un cheminement personnel (Chérichou n'a pas du tout cette vision d'ailleurs), une envie. Il aura fallu attendre mes 40 ans pour commencer tout juste à me poser des questions sur tout ça, c'est pour dire. Alors je ne sais pas jusqu'où je vais pousser l'expérience mais pour l'instant, j'avoue y prendre du plaisir et surtout une énorme satisfaction personnelle.
 
Et toi, tu en es où avec ta consommation ?
 
 

Ces billets devraient te plaire

8 commentaires:

  1. Je suis aussi dans cette démarche. C'est dur, mais chaque petit geste compte !
    Je vais m'acheter ce bouquin car j'aime beaucoup leur blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu verras leur livre est super ! drôle et avec beaucoup d'astuces

      Supprimer
  2. j ai lu il y a qq annees NO IMPaCT MAN de colin Beavan : Un newyorkais qui se donne 1an pr ne plus avoir d impact sur la planete c est l extreme, il va tres loin dans sa demarche mais c super! quant à notre consommation nous sommes en train de changer... on achete tous nos fruits et legumes au marché qui sont AB ou raisonné et la viande au boucher. plus de viande le soir! cette semaine j essaye de faire gel douche maison et produit lave vaisselle lol . Pour les dechets suis pas trop au point sauf que bp sont mmangé par nos poulettes ou composte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah les poules ... j'en rêve !! je trouve ça super pour les enfants en plus et quelle satisfaction quand on va chercher ses propres œufs !

      Supprimer
  3. Moi c'est surtout dans mes cosmétiques que je vise le zéro déchet.notre savons je l'achète en gros et dans une caissette en carton. Il sert pour laver le corps et les cheveux des enfants mais aussi pour les mains et pour faire l'eau nettoyante des enfants. J'utilise des cotons lavables ou l'éponge de konjac, j'utilise une huile qui me sert à la fois de démaquillant pour les yeux,masque pour les cheveux et soin pour la peau du visage et le corps des garçons et je prends des deos compact ou en pot de verre. Je fais mon liniment .. j'utilise le même produit pour ma salle de bain, mes toilettes et ma cuisine... après pour l'alimentaire j'essaye de faire mes yaourts et les goûters des garçons mais ca va pas plus loin :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà beaucoup ce que tu fais je trouve ! moi je m'aperçois que j'avais un stock énorme à la maison !! Du coup, dans ma salle de bain à part le gel douche que j'ai remplacé par le savon aussi, j'ai encore beaucoup de plastique

      Supprimer
  4. Alors je ne t'ai pas répondu en juillet car submergée mais maintenant je pourrais. On fait des mois en n'achetant strictement que du frais, des menus. J'essaie de jeter moins, de faire plus de fait-maison. Il faudrait que je revende ce dont on ne se sert plus. Je Reve de minimalisme mais à 6 c'est infaisable . La problématique zéro déchet me plait mais on en est très très loin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te rassure nous aussi on en est loin et je ne suis même pas sur de vouloir y arriver. Mais j'ai envie de faire les choses consciemment maintenant et non de manière systématique

      Supprimer