Moa

Le jour où j'ai lâché mon téléphone

Les réseaux sociaux, ce sont ces lieux où tu traines, surfes à la recherche de .................rien en fait. Tu penses y trouver LE scoop de l'année, L'astuce qui te fera gagner du temps, L'information qui révolutionnera ta vie. En tout cas, c'est ce que je croyais.



Alors oui, j'ai fait de belles rencontres, des fois à des milliers de km d'ici. Culturellement, mon esprit s'est d'avantage ouvert. Parfois, j'y ai trouvé du réconfort quand j'étais perdu avec Jules. Et puis, il y a ces moments où j'ai tout simplement ris ! Et ça je dois dire que j'ai adoré !


Mais un jour, je me suis vue devant mon écran, à chercher, à fouiner. Mais quoi ???? A toujours être connecté, on pense qu'une journée sans, va nous faire louper THE information, tu sais, celle que tout le monde attend ... genre la sortie de Pokemon Go en France (ouais le truc de dingue). Mais au final, qu'est ce que cela nous apporte ??


Je ne regrette en rien mon addiction. Je ne jette pas non plus la pierre à ceux qui le sont encore, vu comment je l'ai été (voir je le suis encore). Mais depuis plusieurs semaines, je n'y prends plus le plaisir que j'y prenais avant. Les automatismes sont là, mais l'envie n'y est plus.


C'est pourquoi, depuis quelques semaines, j'ai posé mon téléphone.

J'évite au maximum de me mettre devant un écran .... tu sais comme les enfants. Je n'allume la télé que pour ce que je souhaite réellement voir. D'un coup, l'émission sur tel sujet je le regarde vraiment et pas en faisant 15 milliards de truc en même temps. J'ai redécouvert le plaisir de la lecture aussi. C'est fou comme je m'endors plus vite. Je ne vous parle pas non plus de l'autosatisfaction d'avoir lu en une semaine le roman qui trainait sur la table de chevet depuis un an. Et puis, il y a le sport qui est en train de devenir un ami (si si je te jure). J'en avais marre de me sentir jeune dans un corps de vieille avec mes derniers kilos de grossesse. Alors pour l'instant je ne vois pas de changement, mais moralement, de savoir que j'avoir à faire tel ou tel mouvement est tout simplement un vrai moteur !
Et puis il y a les copines, qui me permettent de rire de tout, de déverser ma colère (j'avoue j'en ai pas beaucoup) mais mes craintes ou mes agacements. 

Depuis presque un mois, j'ai tout simplement l'impression d'être vivante (à moins que ce ne soit les courbatures qui parlent) et de profiter un maximum de la vie, la vraie. Alors ça peut paraitre bête, évident mais le principal n'est il pas de changer et surtout de trouver SON équilibre ?

Maintenant mon challenge va être de garder ces nouvelles habitudes une fois les enfants de retour à la maison et surtout après la rentrée scolaire, signe souvent de stress et de déprime passagère.

Et toi, t'en es ou avec les réseaux sociaux ?

Ces billets devraient te plaire

2 commentaires:

  1. oui c clair que des fois ca fais du bien !!
    moi j'arrive a m'en passer quand meme comme samedi quand on a fais notre journée famille tous les 4 !!
    des bisousss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut savoir le faire même si on a du mal c'est clair :p

      Supprimer