Handicap

Opération : comment expliquer à nos enfants?

14 mars Jules etmoa 10 Commentaires

Il y a un an déjà, un premier médecin nous en parlait.
Mais pour lui rien ne pressait.

Illustration Imaygine

Et puis après plusieurs rhyno et malgré la guérison,
Jules continuait à parler du nez.
L'orthophoniste nous a donc conseillé de voir un ORL.

Le verdict est tombé.
Jules doit se faire opérer des amygdales et des végétations.
Ce sera le 18 mars.

Certes il n'a jamais fait beaucoup d'angine,
mais d'autres facteurs significatifs sont là :
réveil nocturne (sans appeler papa maman heureusement ),
ronflement, amygdales éééééééééééénormes,
agitation en journée (trouble pas trouble?).
Mais j'ai confiance en la médecine.
Je ne suis d'ailleurs pas anxieuse pour l'opération en elle même
(enfin un peu quand même )

En revanche, je redoute la réaction de mon loulou.
Entrer à l'hôpital en pleine forme,
pour en ressortir avec une douleur, même faible ...
pas toujours facile à expliquer.

J'ai donc attendu la dernière minute pour lui dire,
juste avant la visite chez l'anesthésiste, mercredi.

Sa première réaction a été de pleurer et de se blottir dans mes bras.
Et puis, j'ai commencé à lui expliquer ...

Tu vas te faire opérer
???
on va te mettre un masque pour t'endormir
ah oui comme celui de la grippe maman ?
On va t'enlever des choses dans la bouche et dans le nez parce que ça te gêne
mais non, ça me gêne pas moi !
Tu auras un petit peu mal après
mal longtemps maman? Je vais pleurer ?
peut-être, mais c'est pas grave, tu as le droit.
Tu vas pouvoir manger pleins de glace. Avec papa, on a déjà tout prévus !
gros câlin et grand sourire ;)
Tu auras même le droit à un cadeau !
sautillement dans toute la maison.
Par contre, tu n'iras pas l'école la semaine prochaine 
oh non mais moi je veux y aller ! (ça fait plaisir :))

Le rendez vous avec l'anesthésiste s'est très bien passé.
Il était surpris de voir un enfant si heureux de rentrer dans son bureau !
Par contre, au niveau pédagogie, il y a du boulot.
Leur travail est tellement naturel pour eux,
qu'ils en oublient de nous expliquer !
Quoi ? mon fils va être intubé ???
Vaut mieux peut être pas tout savoir ...
Mais, on se sentirais plus rassuré
et surtout plus à l'aise pour expliquer à nos enfants !

Sur le trajet du retour, Jules a continué à me poser pleins de questions .....
J'avoue avoir fait une gaffe lorsqu'il m'a demandé si c'était un produit ou un bâton qui allait retirer ce qu'il avait dans la bouche.
J'ai utilisé le mot COUTEAU !!!!!! je me suis vite rattrapée en lui expliquant que c'était un tout petit couteau .... ils vont me le laisser ??

Depuis, Jules raconte à tout le monde (avec le sourire) qu'il va se faire opérer.
Il explique qu'on va lui mettre un masque pour faire dodo et qu'on va lui enlever un truc dans la gorge avec un couteau, mais tout petit hein !
Après il aura mal un petit peu mal.

Je ne compte pas lui en reparler avant dimanche soir,
sauf s'il le souhaite.

On va appeler Tata B. qui a vécu la même chose récemment,
pour le rassurer, et parce qu'il adore sa tata !!

Préparer un enfant à une opération n'est pas toujours facile.
Il faut pouvoir expliquer, sans l'inquiéter mais sans rien oublier non plus.

Jules est un enfant facile.
Mais je redoute toujours qu'il ne cache ses sentiments
(surtout avec ma boulette du couteau :s).
La prochaine étape sera dimanche soir,
au moment de lui faire prendre sa douche à la bétadine.

Je sais d'avance qu'il va m'assaillir de question.
Il est curieux de nature.
Il sera inquiet et c'est normal.
A nous de lui montrer que nous sommes en confiance,
même si en fait, on s'inquiète quand même.

Avez vous déjà été confronté à ça?
Comment avez vous gérer ?



Et pour que Julesetmoa devienne le blog de l'année Famili,
un petit clic par jour juste :)

Mots Clés : opération des amygdales, opération des végétations, julesetmoa, expliquer à un enfant une opération.

Vous aimerez aussi

10 commentaires:

  1. douche de bétadine ou comment se transformer en véritable peau rouge pour aller à l'hopital :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Enfin c'est quand même surtout orange dégueu :)

      Supprimer
  2. non je n'ai pas encoré était confronté mais tu as bien géré je trouve espere que tout c bien passé
    ps j'ai voté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ... oui avec ses hauts et ses bas :)

      Supprimer
  3. C'est vraiment bien la façon dont il l'a pris :)

    Comment s'est passé l'opération? Comment va Jules?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai la chance d'avoir un enfant super pour ce genre de chose en fait.
      L'opération s'est bien passée mais le retour de Jules a été dur. Deux jours sans manger presque, avec un moral pas top pour tout le monde .. mais c'est du passé !

      Supprimer
  4. Une situation différente mais proche m'est arrivée il y a quelques années : ma fille a été opérée alors qu'elle n'avait que quelques jours de vie. S'il n'était pas question de lui expliquer quoi que ce soit (elle était trop petite), en revanche il a fallu gérer le stress de ses 2 grands frères : stress de l'opération en elle-même, mais aussi stress de voir leur mère partir à l'hôpital pendant une semaine (elle avait accompagné ma fille pendant toute l'hospitalisation). Et c'est vrai que c'est dur de trouver les mots justes, qui disent la vérité sans frapper inutilement l'imagination des enfants. Au final, l'opération s'est bien passée et tout est rentré dans l'ordre, mais ça reste un mauvais souvenir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'imagine. L'angoisse doit être pire à un age si petit. Ils sont si fragile. Les frères ont tellement attendus ce bébé qu'ils ne doivent pas comprendre ce qu'il se passe. Ravie de savoir que tout est rentré dans l'ordre Xxx

      Supprimer