Moa

Working maman en détresse

03 avril Jules etmoa 4 Commentaires




En ce moment (enfin il dure ce moment), j'ai le moral au ras des chaussettes.
Malgré certaines tentatives "d'auto-reboostage", je n'es pas peur de le dire
c'est la grosse déprime !

Je passe 30 heures par semaine à faire un boulot qui ne me plait,
et dans une ambiance qui se dégrade de jour en jour.
En cette période de crise, je sais que je ne devrais pas me plaindre.

J'ai la stabilité de l'emploi en étant fonctionnaire
(mais c'est le seul avantage..),
j'ai un salaire correct,
je ne suis qu'à 30 minutes de la maison,
que demander de plus???

Et bien si, j'en veux plus !
car il me manque une chose :
l'épanouissement professionnel.

Bah oui, moi j'y crois encore à ca.
Pouvoir aller au travail avec toute l'énergie que mon coprs est capable de donner (voir plus) et me sentir bien.
Donner, partager sur un sujet que j'aime,
et me sentir en phase avec ce métier.

...mais en ce moment, je suis plutôt à l'opposé ..
Car quand on est fonctionnaire, on le reste.
Pas de chomage, pas de fongecif.
Tu es fonctionnaire et tu le resteras
Tu te fais chier dans ton boulot,
et bien tu continueras quand même.

Je rêve de ne pas partir le matin en marche arrière et avec la boule au ventre,
pouvoir rentrer le soir à la maison, sans être énervée au point de perdre patience avec les enfants...


Conclusion, à moins de prendre un gros risque,
je n'arrive pas à trouver de solution.
Car prendre un risque, je veux bien s'il ne concerne que moi.
Mais mettre en péril les finances du foyer, ca je ne veux pas
(et ne peux pas si je veux garder contact avec mon banquier :p)

J'ai tout de même essayé de sortir de cet état léthargique

J'ai donc fait une formation courte, espérant qu'elle m'ouvre des portes.
Résultat : j'ai enrichit mes compétences, mais je n'ai rien qui me permette de sauter le cap (enfin à mon avis).

Ma prochaine tentative va être de faire un bilan de compétence :
mettre les choses à plat, trouver des réponses positives face à ses idées négatives,
avoir face à moi une personne qui aura le même objectif que moi : me faire changer professionnellement.

Je pense également refaire mon CV et me remettre dans la course à l'emploi ... cela ne me coute rien en fait?

Et vous les mamans? avez vous décidé (et réussit) à changer de vie professionnellement sans changer votre quotidien familial?

Et l'on n'oublie pas le clic du jour pour que JulesetMoa devienne le blog du mois sur magicmaman et maintenant sur famili !! 


Vous aimerez aussi

4 commentaires:

  1. C'est horrible de se lever et se dire qu'on va aller au boulot à reculons :(
    Mais c'est bien car tu fais des efforts pour être mieux, après il faut accepter peut être, pendant un temps du moins de se serrer la ceinture et d'etre un peu plus epanouie

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est sur. Mais il faut pouvoir se risque mais de manière calculé !bon sinon j'avais une autre idée : faire le 3e ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    J'aurais pu écrire exactement cet article... Maman d'1 ptit bout, actuellement je n'ai pas grand chose à faire au boulot... à part attendre que l'aiguille veuille bien tourner, et faire la liste de tout ce que je devrai faire le soir en rentrant à la maison.
    En même temps, c'est pas vraiment le moment de plaquer le boulot (même s'il est actuellement purement alimentaire), pour pointer au chomage combien de temps ?

    Wait and see, en espérant que ça va vite s'arranger...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet il faut y croire. Croire en notre pouvoir de maman d'être forte pour eux et pour nous même. Perso j'ai du boulot à revendre si tu veux ;) pleins de courage

      Supprimer