Ulis Collège : Premier contact

La nouvelle est arrivée début juin. Plus tôt que je ne le pensais. J'étais tellement contente d'avoir reçu la réponse que j'en ai oublié de renvoyer le dossier d'inscription. En revanche, j'ai tout de suite attrapé mon téléphone pour prendre rendez-vous pour aller visiter le collège.

avis


Jules a visité 6 fois le collège dont dépend son école primaire. 6 fois qui lui aura permis de s'acclimater à un environnement qu'il ne connaîtra jamais. Dommage. Cela fait partie des incohérences de l'handicap : nous devons en tant que parents créer un cadre sécurisant, avec des repères, des habitudes tandis que la société oblige les enfants à devoir s'adapter pour tout.

Le premier contact téléphonique

La voix du professeur est chantante. Je n'ai pas osé lui demander d'où elle venait mais son petit accent (du sud ?), donne tout de suite la pêche. Et puis il y a le discours : ouverte à la rencontre, en présence de l'AVS, disponible malgré nos contraintes, et avide d'informations sur Jules. Elle déplore d'ailleurs que la plupart des parents ne lui transmettent pas d'informations scolaires sur les enfants. Chaque bilan transmis évite de perdre du temps à la rentrée en test ou autre évaluation pour connaitre le niveau de l'élève. Pour ma part, je ne souhaite rien cacher, au contraire. Tout ce qui permettra au professeur de mettre en place une scolarité personnalisée, est un plus pour Jules.

Le jour de la visite

Je ne sais pas qui était le plus stressé, Jules ou moi. Mais ce collège, beaucoup plus grand que celui que j'ai connu moi-même, m'a mis un petit coup de pression : comment va t'il s'adapter ??? mon bébé ??? Bien évidemment, je n'ai rien laissé paraître et en grande actrice que je suis, je suis arrivée sur place, l'air décontracté ...

Nous commençons notre entretien par une visite des lieux. Très vite, je comprends que cet ULIS accueille beaucoup d'enfant présentant des difficultés pour gérer le monde et le bruit. Tout est donc fait pour eux : un coin de de la cours leur est dédié, ils ont leur propre sanitaires à l'étage, ils peuvent même rester dans la classe pendant les récréations et à la cantine, ils passent avant tout le monde. Leur mot de passe est ULIS ! avec ça, tout leur est pardonné, même les retards du matin.

Une fois la visite effectuée, nous commençons un entretien avec le professeur et l'AVS. Voilà 7 ans qu'elles travaillent ensemble, 7 ans de complicité palpable, à l'image de ce qu'a vécu Jules dans son école actuelle. Le programme prévu l'année prochaine est axée sur la cuisine et plus particulièrement les desserts du monde. Un programme prometteur ! 

Niveau équipement, les élèves bénéficient de deux grandes salles, cela leur permet de travailler dans de bonnes conditions, au vu de l'effectif d'une classe d'Ulis (pour rappel ils sont 12 de 12 ans à 16 ans). Ils peuvent cuisiner, bricoler, lire, se poser .. bref tout est fait pour que l'accompagnement soit adapté.

Concernant le rythme du travail, leur emploi du temps est quasi connu, les élèves étant présents en même temps que leur professeur d'Ulis : 8h45-15h50 et ils ne travaillent pas le mercredi et le vendredi après midi.

Et c’est là que le bât blesse. L'inclusion ne se fait que pendant les heures de présence de leur professeur. Pour les 3e, certains élèves vont jusqu'à 10h mais ils sont rares. En 6e, elle semble quasi-inexistante. Lorsque nous avons indiqué que Jules était en inclusion dans toutes matières excepté les maths et le français, le professeur a semblé très surpris.

Je trouverai dommage que l'on freine Jules dans son envie d'intégrer une classe classique. J'ai donc missionné son instit actuelle pour vanter ses mérites et démontrer que Jules avait les atouts pour faire preuve d'adaptabilité. Comme elle me l'as souligné, le collège n'est pas le monde des bisounours. Elle doit se battre avec les autres prof pour que les enfants soient intégrés.

Bilan

Dans deux mois, nous allons découvrir un nouvel univers : Jules avec le monde de l'adolescence et nous avec les joies des multiples professeurs. Il nous reste deux mois pour se préparer au collège, pour ne pas montrer nos inquiétudes, et faire front pour que son année se passe le mieux possible. J'ai l'impression de repartir quelques années en arrière, mais avec cette fois la confiance que nous a redonné son école d'adoption.
Et puis, je sais que son professeur est très professionnel, a de l'expérience, et qu'elle fera tout pour aider les enfants (j'ai mes sources :p) ... le seul hic est qu'elle est enceinte et s'absentera pendant l'année, mais ce n'est qu'un détail ?!

Prêt pour le collège ?

14 commentaires

  1. J'ai fait l'inscription de la Miss au collège jeudi dernier. Ca fait tout drôle. Mais j'ai rencontré sa future prof principale et elle a l'air très gentille. C'est déjà ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah c'est cool tu sais déjà la prof qu'elle va avoir ?! c'est tout de suite rassurant je trouve

      Supprimer
  2. Sur la papier il a l'air chouette le futur collège, j'espère que ce sera aussi parfait que prévu ! et pur l'inclusion en douceur, c'est clair que l'ambiance du collège est beaucoup plus "compliquée" que celle de la primaire...
    En attendant profitez bien des vacances !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui pour l'instant on est un peu soulagé mais j'attends de voir en effet la suite

      Supprimer
  3. Il a l'air top cet établissement, je souhaite que tout se passe pour le mieux pour vous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi ! c'est une nouvelle étape pour lui et pour nous !

      Supprimer
  4. cet établissement a l'air super
    pour nous c'est dans un an !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. profite de la primaire alors ;) nos bébés n'en sont plu après c'est sur !

      Supprimer
  5. Bon courage pour la suite même si ça devrait bien se passer :)

    RépondreSupprimer
  6. Pleins de courage a vous et lui
    Sa vas allez
    Ici 1 ans encore en primaire avant de stresser 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je vous raconterai et j'espère diminuer votre stress alors :)

      Supprimer
  7. Tout se passera bien, je suis contente pour toi et surtout pour lui des conditions d'accueil. J'accueille des élèves ULIS à la rentrée et idem je suis à un étage particulier afin d'éviter le bruit incessant....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aah c'est chouette !! tu pourras m'expliquer certaines choses du coup !

      Supprimer