Rentrée rime avec activités extra-scolaire

pixabay

Tout est dans le titre !!! Car oui, à peine la rentrée arrivée qu'il faut déjà penser à inscrire ses enfants aux activités extra-scolaire. Alors ce n'est pas une obligation mais quand on peut, cela peut permettre à ses enfants de voir autre chose, découvrir, explorer ou se défouler ! 

Jusqu'à présent, les garçons faisaient une activité sportive et de la musique chacun. Jules avait choisi VTT et batterie et P'tit Loup le tennis et la guitare. J'ai naïvement cru que nous étions partis comme ça pour de plusieurs années. Queneni !

Cette année, ils ont voulu voir du changement.  Nous avons donc cherché durant les vacances les associations du coin afin de trouver leur prochaine activité. Je ne voulais pas qu'ils se décident à la va-vite, ni qu'ils choisissent juste parce sur leur copain en faisait aussi. 

À 7 et 10 ans, il n'est pas toujours facile de se projeter. Ayant loupé les portes ouvertes de juin, nous avons tenté un premier cours d'essai en septembre. Et le choix a été très vite fait : cette année se sera Tennis de Table ! Je ne sais pas pourquoi ils avaient tous les deux envies de ça. Jules en faisait un peu à l'hôpital de jour et il a du donner l'envie à son frère. 

Cette année ce sera donc guitare / tennis de table pour P'tit Loup et batterie / VTT / tennis de table. Alors cela peut paraître beaucoup. Financièrement, ces activités (excepté la musique) sont abordables (le tennis de table pour les deux ne coûtent même pas le prix du tennis pour un enfant !). Côté emploi du temps, je sais que Jules est tout à fait capable de gérer. Il a besoin de se dépenser, de bouger (en bon TDAH qu'il est 😜). En revanche, je savais que P'tit Loup allait un peu plus subir. Je ne l'ai pas forcer, voir je l'ai encouragé à ne pas forcément faire du sport. Mais en voyant comment il s'est éclaté au cours d'essai, je ne me voyais pas lui refuser.

Voici quelques petits conseils pour bien choisir une activité :

1- ne pas vouloir forcément que son enfant fasse une activité :
Forcer n'a jamais servi à rien, et même si votre enfant ne fait pas de sport, il est de toute façon assez actif à l'école et à la maison. 

2- établir un budget :
Certaines activités sont très chers ! Inutile de donner carte blanche à votre enfant si votre budget est limité. Faites lui une pré-sélection, vous éviterez ainsi une frustration inutile. Tournez vous vers les associations qui souvent proposent des petits prix. 

3- profitez des portes ouvertes :
Souvent proposées en juin, les portes ouvertes permettent de faire un cours d'essai et de pouvoir se faire idée (même pour les adultes ça aide ;))

4- établir des règles
Pour ne pas vous énerver en cours d'année car votre enfant ne veut plus y aller, prévenez le que toute Année commencé sera fini. On peut tout à fait se tromper mais je pense qu'il est important qu'ils sachent que chaque chose coûte de l'argent et qu'il est important d'aller jusqu'au bout. L'année prochaine, ils pourront changer. 

Alors ces règles valent pour les enfants un peu grand, capable d'exprimer leurs envies.  À l'âge de Minimoa (allez on va dire 3 ans), il est difficile de les faire choisir et de toute façon ils ont peu de choix ! Je vais donc essayer de l'inscrire à la gym du village, en face de la maison, histoire de la fatiguer un peu plus. C'est à 5/6 ans que votre enfant pourra réellement avoir du choix. 


Et vous alors, vos enfants font des activités extra-scolaires ? 

Ces billets devraient te plaire

12 commentaires:

  1. Génial !
    Ici un jour il a envie et puis l'autre non ...
    On verra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai eu ça avec mon deuxième. C'est d'ailleurs pour ça que je lui ai bien dit qu'il n'y avait aucune obligation, mais que une fois commencé, il devrait y aller toute l'année :p mais je les comprends car c'est difficile de se projeter

      Supprimer
  2. oui cette année on se lance, je l'ai inscris en dessin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh c'est génial ca ! je suis sure que ça plairait à mon 2e mais il n'a jamais été tenté. Par contre, prépare toi à avoir PLEINS d'oeuvre d'art :p

      Supprimer
  3. C'est vrai que c'est pas évident de gérer les activités de tout le monde. Pour le moment ils ne seront que 2 à en faire, mais un jour ils seront 4, ça va demander de l'organisation ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :o je suis déjà fatiguée pour toi !! dis toi que les grands pourront peut être y aller tout seul ;)

      Supprimer
  4. Cette année, j'avais envie que Ouistiti fasse une activité extra-scolaire mais il est déjà tellement fatigué que j'hésite.
    Je vais aller au forum des associations demain si je trouve quelque chose pas trop loin de chez nous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ? tu as trouvé quelque chose ? Après chaque enfant est différent. Les miens débordent d'énergie mais certains ont besoin plutôt de calme et de cocooning. En soi, ce n'est pas grave qu'il ne fasse rien, d'autant plus qu'il est encore tout petit.

      Supprimer
  5. Après 6 ans de basket, mon aîné a décidé d'arrêter et lui aussi se met au tennis de table.
    Ma fille continue le modern'jazz et ajoute la natation synchronisée (je vais devoir courir de tous les côtés de Lille pour l'emmener)
    Mon dernier continue le judo bien qu'il aurait voulu aussi faire du foot comme les copains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La natation synchronisée ?!!!! je suis fascinée par cette discipline (surement parce que je ne suis pas fan de l'eau). Pas évident les planning d'activités avec 3 enfants. C'est clair que l'on devient vite TAxi

      Supprimer
  6. Je me pose justement la question... mam'Zelle J va commencer le roller mais pour mam'Zelle M je sèche. j'aurais aimé l'inscrire à l'école de cirque mais il y a très peu de places et elles sont souvent prises d'assaut. Pareil pour la natation, je ne sais pas si ça va coller avec nos horaires... Bref pour le moment c'est casse tête !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les horaires sont aussi une contrainte ! j'ai de la chance car cette année ca se goupille pas trop mal et j'ai la chance d'avoir un réseau de maman pour partager les aller retour.

      Supprimer