Lecture

Mon fils victime de Happy slapping de Angèle Martin

17 août Jules etmoa 4 Commentaires

L'histoire :

A 11 ans, Romain est un collégien sans histoires qui débute son année de 5e. Il vit avec sa famille dans une petite ville calme et partage ses journées entre cours, copains et football. Un jour de novembre, au sein de son établissement scolaire, il est maintenu au sol par une bande d'élèves et roué de coups de pied. La scène sera publiée sur les réseaux sociaux. Romain et sa famille l'ignorent encore, ce qui s'est déroulé dans la cour de l'école a été sciemment organisé pour en diffuser la vidéo en ligne. Cette pratique cruelle de passage à tabac se nomme le Happy slapping. Ce témoignage relate le long combat de Romain et de sa mère pour identifier les auteurs de l'agression, interdire la diffusion de la vidéo et mettre des mots sur la violence du traumatisme.




Mon avis : je ne suis pas forcément fan de ce type de livre à la base mais j'étais intéressée par ce sujet : le harcèlement à l'école. Nous ne sommes pas en face d'une grande littérature mais je ne pense pas que ce soit le but.
La souffrance de cette mère est au cœur de ce récit, son impuissance mais aussi sa rage pour faire éclater la vérité et aider au mieux son fils.
Je crains très souvent le harcèlement pour Jules. Je sais qu'il est fragile et qu'il ne voit pas le mal autour de lui. Le harcèlement est très difficile à déceler, quand il s'agit d'un de nos proches. Ce livre nous montre bien qu'il n'y a pas une solution, une façon d'agir seulement. J'espère que nous ne serons jamais confronter à ce problème. Lire ce livre m'a permis d'ouvrir les yeux et de prendre conscience de ce fléau destructeur.
 
 
Mon fils victime de Happy slapping de Angèle Martin aux éditions Eyrolles
 



*Livre offert

Vous aimerez aussi

4 commentaires:

  1. oui c sur ca peut etre interessant a lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après il ne faut pas focaliser non plus et craindre pour nos enfants.

      Supprimer
  2. le genre de livre interessant mais a prendre avec des pincettes pour ne pas sombrer dans la parano

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement d'accord ! c'est d'ailleurs pour ça que je n'en lis quasiment jamais.

      Supprimer