Enfants

Bientôt 6 ans et mal dans ses baskets

Je pense que le titre de ce billet est assez évocateur. Depuis plusieurs mois maintenant, P'tit Loup semble mal dans ses baskets. Il a toujours eu un petit côté râleur, mais ce trait de caractère qui apparaissait de temps en temps, est devenu trop présent. Tout est prétexte à chigner, râler, pester : ses chaussons qu'il ne trouve pas (alors qu'ils sont devant lui), passer à table (sans savoir ce qu'il va manger), .... tout y passe.

Il est souvent dans la lune aussi. On reconnait bien en lui l'artiste en devenir, toujours ailleurs, dans son monde. Mais cela lui joue des tours à l'école du coup. Forcément, à ne pas écouter les consignes, on se fait disputer. Il montre du coup quelques accès de colère qui ne plait pas toujours.
 
Alors forcément tout ceci m'inquiète. Car dans le fond, c'est un petit garçon plutôt drôle, coquin. Il est plutôt vif d'esprit et quand il est seul, nous écoute plutôt bien.
 
 
 
J'ai essayé de lui accorder plus de temps, de lui parler, de lui montrer que l'on s'inquiétait pour lui. J'étais prête à aller voir un psy pour lui ! Mais il n'est pas du tout réceptif. J'ai l'impression que lui même ne gère pas ses émotions et que forcément, il ne se rend pas compte de son comportement.
 
D'un autre côté, il est encore petit et j'avoue que l'on attend de lui trop de choses. On oublie qu'il n'a pas encore 6 ans. Mais il est tellement réceptif et demandeur qu'il nous est des fois difficile de faire la part des choses.
L'année prochaine, P'tit Loup entrera au CP. Une étape importante pour lui, pour nous, que je ne veux pas louper.
 
P'tit Loup est gaucher et encore aujourd'hui, son écrire est hésitante (certaines lettres ou chiffres sont à l'envers). J'ai donc contacté l'orthophoniste de Jules pour lui demander de faire un bilan. Elle m'a confirmé qu'à son âge, il devrait ne plus avoir de problème à ce niveau là. J'espère ainsi qu'elle pourra l'aider. Car mon instinct me dit que le comportement de P'tit Loup est en lien avec l'école et plus particulièrement la pression qu'il se met.
 
Il a toujours été demandeur pour lire ou faire des "devoirs" comme son frère. Mais notre insistance envers Jules, a du lui mettre une pression. Trois ans que Jules apprend à lire sans succès ... de quoi faire peur à un petit garçon.
 
Je suis donc en attente de ce bilan et je mise beaucoup dessus pour voir en P'tit Loup une amélioration. En attendant, je lui parle beaucoup, je lui explique, et essaie d'être à son écoute le plus possible, espérant que tout ceci l'aide à se sentir mieux.
 
 
 
 

Ces billets devraient te plaire

6 commentaires:

  1. Je crois qu'effectivement, ton petit bonhomme se met la pression : la Princesse était un peu comme ça l'an dernier, quelques temps avant l'entrée au CP. A force d'entendre dire partout que c'est une classe importante (comme si les autres l'étaient moins, hein), cela a fini par lui monter au ciboulot. Il a peut-être besoin de quelques séances chez l'orthophoniste (les lettres à l'envers, j'ai connu ça avec le Grand et j'en suis venue à bout comme ça) mais il a sûrement besoin d'être rassuré aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as tout à fait raison. J'ai senti le truc aussi quand on lui a dit qu'il passait au CP. Je crois que ca lui a fait peur

      Supprimer
  2. oui j'espere que tu va vite avoir le resultat
    c pas facile des bisouss courageee

    RépondreSupprimer
  3. Mon fils était également mal dans ses baskets et a fait un bilan orthophonique en grande section, et son orthophoniste a dit que c'était tout à fait normal à son âge d'avoir encore des problèmes d'inversion ou de symétries de lettres, j'aurais donc tendance à dire pas de panique... Aujourd'hui le mien est en fin de CP et tout va parfaitement bien, même si son graphisme n'est pas magnifique (tout le monde ne peut pas être calligraphe non plus...). Son mal être de l'an passé était surtout dû à une précocité intellectuelle qu'on a découverte à cette occasion, maintenant qu'elle est prise en compte à l'école tout va mieux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est "marrant" mais je me suis souvent posée la question d'une éventuelle précocité de P'tit Loup. Je ne pense pas mais on m'a souvent parlé de ça (témoignage comme le tien et même certains médecins). Je verrais bien avec le bilan.

      Supprimer