Enfants Handicap

L'enfant mystérieux

acquisition
Du haut de ses 8 ans, je ne me trompe pas trop si je dis qu'il a l'âge d'un enfant de 6 ans plutôt, du moins d'un point de vue acquisition.

Son retard d'apprentissage est flagrant. Il ne sait pas lire (même s'il y a d'énormes progrès), il ne sait toujours pas se repérer dans le temps (tu sais, l'autre demain), et sa connaissance des chiffres est propre à lui.

Depuis le diagnostic, j'ai donc adapté tout ce que j'achetais, pour que la difficulté ne soit pas trop grande pour lui, mais qu'il puisse tout de même progresser.




Aujourd'hui, après 5 longues années d'acharnement, je m'aperçois que c'est en vain.

Soyons clair, Jules est capable de progresser encore beaucoup et il est loin d'être bête. Au contraire. C'est d'ailleurs là que ça se complique. Je me suis rendue compte que les jeux, destinés aux enfants plus jeunes ne sont pas adaptés pour lui. Ce qu'il n'a pas réussi à acquérir à l'âge de 5 ans, telle que la notion du temps, m'est difficile à lui apprendre aujourd'hui.

Du haut de ses 8 ans, il a déjà beaucoup appris. Ce qui bloque, c'est sa logique qui quoi que je fasse, n'est pas comme celle des autres enfants. Ce qu'un enfant dit normal, va apprendre presque naturellement, Jules ne va pas l'intégrer aussi facilement.

Moi même, j'ai du mal à l'écrire, à l'expliquer. Il se passe tellement de chose dans sa tête que je ne comprends pas. Je ne sais pas comment il fonctionne. C'est d'ailleurs ce qui le rend si insaisissable.
Souvent, j'ai l'impression de ne pas y arriver, de ne pas faire ce qu'il faut pour l'aider. Mais sans mode d'emploi, commet réussir à le faire fonctionner ?

Jules est enfant mystérieux. Unique par rapport aux autres (et quand je dis les autres, c'est les enfants avec et sans troubles). Chaque jour, il me surprend par sa vivacité d'esprit, sa maturité, son enthousiasme, sa joie de vivre. Mais je ne le comprends pas.

Un jour, j'espère que nous y arriverons. J'espère que l'on brisera ce moule qui nous a forgé, pour passer outre. Notre vision des choses est tellement encrée dans une bienséance à la con, que nous ne voyons pas plus loin. Nous n'arrivons pas à penser autrement. Et je ne parle même pas de l'éducation nationale (oups je l'ai dit).

En attendant, je vais essayer de m'adapter à Jules, plutôt qu'essayer qu'il s'adapte à nous.

Ces billets devraient te plaire

12 commentaires:

  1. oui adapte toi a lui , et courage vous allez finir par y arriver
    des bisousss

    RépondreSupprimer
  2. Pour le repérage dans le temps nous, on a opté pour un calendrier une case par jour avec une gomette a coller chaque jour dans chaque case. Lorsqu'il y a des choses organisées a une date précise je colle une image qui correspond a ce qu'on va faire ce jour la dans la case et ca lui permet de savoir dans combien de jour et d'évoquer le hier, la semaine derniere, aujourd'hui , demain dans une semaine dans un mois ... c'est du concret et ça nous a bien aidé dans la compréhension du temps qui passe ... Peut etre ca te sera utile... on trouve de très joli calendrier de ce type sur la toile déja tout préparé !
    Belle journée a vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci pour ton retour. Nous avons déjà essayé sans succès. J'en ai un à la maison que nous utilisons pourtant. Mais je ne désespère pas ;)

      Supprimer
  3. Pour le repérage dans le temps nous faisons des chaînes de maillon en papier, on y note désormais la date et un pictogramme qui symbolise les activités phares de la semaine, du mois.
    Tu peux voir celle que nous avions faite pour la rentrée ici :
    http://www.cestbientotnoel.com/archives/2015/08/12/32472827.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton idée est très sympa ! par contre, je sais d'avance que ca ne marchera pas avec Jules. Sa vraie difficulté est de ne même pas avoir conscience d'une journée .. alors les jours ou les semaines pfiouuu ;) Merci pour ton partage

      Supprimer
    2. Il y a quelque temps mon fils me demandait s'il y avait 2 fois école pour se repérer dans la journée. Très compliqué d'y retourner après manger. Courage. Sab

      Supprimer
    3. ah mais c'est exactement ca ! Jules c'est le repas qui le motive :p

      Supprimer
  4. C'est exactement ça, nous devons nous adapter à eux et pas l'inverse. Et c'est bien ça toute la difficulté!
    Je comprends tellement ton désarroi... Je suis de tout coeur avec toi.
    En ce moment, j'ai le sentiment de me réveiller avec le tdah, je mange du tdah, je rêve du tdah, bref, ça prend tellement de place dans ma/notre vie... Un combat de tous les jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ... dès que l'on croit avoir une vie plus ou moins stable, un autre événement viens bouleverser tout ça. Au fil des années, les problèmes changent mais ils ne s'atténuent pas
      Merci pour ton message

      Supprimer