Moa

Ne plus rien attendre des autres

20 octobre Jules etmoa 6 Commentaires

Je suis quelqu'un qui se remet beaucoup en question. J'aime comprendre, analyser le pourquoi du comment et la psychologie humaine me fascine.
Alors souvent, face à certaines situations, j'essaie de me mettre à la place de l'autre, et ainsi expliquer et comprendre la réaction des personnes que j'ai en face de moi.
 
 
 

 
Je me suis rendue compte que très souvent, je me mettais en rogne contre les autres parce que j'attendais d'eux quelque chose. Mais peuvent ils vraiment me l'apporter ? ai-je le droit d'attendre ça d'eux ?
 
Nous sommes tous différents. Notre vie nous a forgé un caractère, une manière de réagir ou de penser qui nous différencie les uns des autres. C'est ce qui créé notre individualisme et que l'on cherche très souvent à conserver.
A partir de ce constat, comment envisager des autres, une réaction, un geste que nous ferions nous, mais qui pour eux ne soit pas naturel.

L'évidence des uns n'est pas forcément celle des autres.
 
Doit on pour autant le leur reprocher ? Je ne pense pas. J'ai donc décidé de ne plus rien attendre des autres. De ne plus espérer que leur réaction soit semblable au mienne.
 
Alors je ne dis pas que c'est facile, loin de là. Au départ, notre croyance (et je ne parle pas de religion) est tellement forte, qu'on peut imaginer que c'est LA parole de dieu, que c'est LA façon de réagir.
Il faut alors se rappeler que non, l'autre a le droit de penser autrement, de réagir autrement. A nous de nous adapter, de nous éloigner s'il le faut.
Dans tous les cas, nos réactions, excessives ou non, facent à la différence, restent une perte de temps qui très souvent ne nous apportent que de la colère intérieur. Et personnelement je n'en veux plus de cette rage.
J'ai envie de vivre dans un monde (MON monde) loin de toute cette dépense inutile.
J'ai donc décidé de vivre comme je l'entendais, sans me soucier de comment font les autres, et surtout sans attendre d'eux quelque chose qu'ils ne peuvent pas me donner.
 
Je l'écris aujourd'hui, justement pour ne pas l'oublier, et pour garder cette volonté en tête. Ne plus laisser mes sentiments primaires m'envahir et au contraire, relativiser chacun des moments pour mieux vivre.
L'objectif n'est pas de devenir égoiste. Mais accepter que si moi je donne (en temps, en matériel ..), l'autre n'en est pas redevable pour autant. Si je le fais c'est par plaisir et non pas dans le but de, ou l'espoir de.
 
Recevoir rediendra un vrai bonheur et non pas un du.
 
 

Vous aimerez aussi

6 commentaires:

  1. L'amour inconditionnel...Il n'y a rien de plus enrichissant et de plus beau.
    Et il n'y a rien de plus difficile non plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui c'est clair que c'est difficile !!!

      Supprimer
  2. oui c sur mais des fois un retour fais toujours du bien aussi
    je suis un peu comme toi lol
    des bisouss

    RépondreSupprimer
  3. J'essaye de raisonner comme ça depuis quelques temps. Ce n'est pas toujours simple, on peut parfois s'essouffler quand c'est à sens unique. Il faudrait comme tu le dis que j'arrive à m'éloigner dans ce cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je garde en tête que tout ceci ne doit pas me polluer, c'est l'objectif ... difficile je l'admet

      Supprimer