Enfants Handicap

Maman il m'embête !!!

Quel parent (avec plusieurs enfants) n'a pas entendu cette phrase ...

Maman il m'embête !!!

Ici, elle n'arrête pas d'être prononcée. Car oui, Jules et P'tit Loup ne cessent de se chamailler en ce moment. Limite, c'est devenu leur seul manière de communiquer, voir de jouer ensemble.

Nous passons du coup notre temps à jouer les gendarmes et faire que notre maison ne ressemble pas à un champ de bataille. 
Les tensions sont palpables, et forcément notre bienveillance envers eux est mise à rude épreuve. Le pire c'est qu'il n'arrive pas à jouer séparément. Ils ont ce besoin permanent d'être l'un à côté de l'autre.

Pourtant nous avons deux spécimens d'enfant avec des caractères bien différents mais aussi bien trempés. Jules a toujours aimé taquiner certains enfants (son cousin, son frère) et sait exactement "taper" là où ca fait mal. P'tit Loup lui ne gère pas du tout ses émotions et il part au quart de tour. Ajoutez à ça un caractère chouineur et hop la mayonnaise prend à coup sur.

Jules taquine son frère sur des sujets qui le fera forcément réagir pour qu'il le tape ou le fasse râler. Nous sommes du coup obligé d'intervenir si l'on ne veut pas que ça dégénère.

Je sens que pour Jules, tout ceci relève d'une certaine jalousie envers son frère. Forcément, on le reprend moins, il est beaucoup plus obéissant. P'tit Loup grandit aussi et niveau apprentissage scolaire, il rattrape son frère. Jules donne l'impression d'avoir très bien compris et essaie au maximum de "rabaisser" son frère. Et la seule chose sur laquelle il peut le faire, c'est sur son comportement car P'tit Loup démarre au quart de tour. A chaque petite frustration, il crie, râle, piaille, tape bref trop drôle pour Jules, vu que l'on fait la morale à P'tit Loup quand il fait ça.

Pour l'instant, nous n'avons pas trouvé de solution durable à ce conflit. Pourtant ça pèse sur toute la famille, ou du moins sur l'ambiance générale. J'essaie au maximum de ne pas me mêler de leurs histoires, et de les faire jouer séparément. Discuter, parlementer aussi est devenu mon crédo (bon j'avoue aussi qu'il m'arrive de péter un câble). Le temps devrait y faire aussi.

Ce qui me rassure, c'est qu'il existe aussi des moments où ils arrivent à jouer, rire, discuter ensemble, avec beaucoup de complicité. Alors même si ces instants sont rares, ils existent. Je les savoure à chaque fois, me disant que tout n'est pas perdu.

A la rentrée, j'ai envie de changer ma manière de m'occuper d'eux. Je ne sais pas trop comment mais je pense que nous avons notre rôle à jouer pour que chacun trouve sa place et se sente heureux. Cela dit, ils sont peut etre heureux eux malgré ces chamailleries. Mais pour nous, ces disputes apportent trop de choses négatives.

Et vous, ça se chamaille un peu, beaucoup, passionnément ?

Ces billets devraient te plaire

6 commentaires:

  1. je pourrai pas te repondre car il es seul pour le moment :)
    mais je te dirai si on a en a un deuxieme !!
    des bisouss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite le deuxième ... sans les disputes bien sur ;)

      Supprimer
  2. J'attends mon premier ici, donc pas de conseils à donner malheureusement ! Mais je crois que c'est vraiment le temps qui y fera et puis comme tu dis s'il y a déjà quelques moments de complicité, tout n'est pas perdu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as surement raison, le temps fait beaucoup de choses ! je vais m'accrocher à ça :)

      Supprimer
  3. ah mince je pensais que tu aller m'apporter the solution à cà !!! je mise sur le temps on verra bien ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah mince toi aussi lol c'est vraiment le lot de beaucoup en fait

      Supprimer