Enfants,

Nouvelle école, nouveau départ ?

21 juillet Jules etmoa 14 Commentaires

Je sais qu'on est en plein mois de juillet et que vous êtes en vacances ou bientôt. Mais comme je l'expliquais dans ce billet, difficile pour nous de faire un réel break. Même pour Jules c'est difficile vu qu'il va encore à aller à l'hôpital de jour et chez l'orthophoniste.

Et puis il ne faut pas se leurrer, régulièrement la question se pose : Il passe en quelle classe Jules ?
Parce que oui, quand on est adulte (et je me mets dedans), on ne peut s'empêcher de parler ECOLE même pendant les vacances !


Pour ceux qui connaissent Jules, la plupart savent qu'il change d'école et qu'il l'a déjà visité. Je le laisse ainsi parler tout seul (enfin je l'aiguille) de ce nouveau lieu qu'il va devoir s'approprier.

Parce que si pour nous c'est un changement (surtout organisationnel), pour lui c'est un vrai bouleversement. Il va passer d'une école rurale à une école de ville. 

Son ancienne école, c'était :
- 4 classes de plain pied (de la PS au CM2)
- 1 service de cantine
- des enfants qui se connaissent tous
- l'école juste derrière la maison

La nouvelle école c'est :
- 6 classes sur 2 étages (du CP au CM2)
- 3 services de cantine
- aucun camarade, aucune connaissance
- l'école a 1/2 de la maison

Ca peut vous paraitre rien mais aux yeux d'un enfant (et d'une maman), c'est impressionnant. Même moi je fus intimidée par ce bâtiment immense, un ancien collège.

Heureusement, Jules est assez passionné pour ne voir que ce qui l'intéresse : une salle informatique avec une vingtaine de PC (oui il espère pouvoir aller sur Youtube ;)) et un city dans la cour de récréation, deux fois plus grands que celui de notre village. Il s'est aussi très vite imaginé emmener ses voitures et pelleteuses pour jouer dans le sable de l'école. 

Du coup, Jules semble rassurer d'y aller. Il se projette et parle de sa nouvelle maîtresse , sans stress. Sa seule inquiétude "visible" reste sur ses amis. Il nous parle de ses anciens copains, comme s'il allait les perdre. Il va donc falloir redoubler d'effort (et d'invitation) pour qu'il voit qu'on peut avoir des amis partout.

Régulièrement je lui explique que dans cette classe, il n'y aura que des enfants comme lui, avec des difficultés tout comme lui. C'était d'ailleurs troublant lors de l'entretien avec la maîtresse de l'entendre dire à chaque fois que j'évoquais une particularité de Jules : "Oh mais j'en ai pleins des comme ca !" Pour la première fois, j'ai senti que mon fils ne serait plus différent mais au contraire comme les autres. C'est bête mais ça fait du bien.

En revanche, le seul point qu'il n'aborde jamais c'est sur le travail qu'il va devoir fournir, ce pour quoi il change d'école. Pour lui, ce sera forcément un échec, car du haut de ses 8 ans, il s'est déjà mis en tête qu'il était nul. J'essaie du coup de lui redonner confiance en lui, mais ce n'est pas toujours facile.

Alors régulièrement, quand il se rabaisse, je lui parle de ses qualités, de ce qu'il fait de bien, ce dont il est capable. Je lui explique aussi que ce sont nous, les adultes, qui sommes nuls ... nuls de ne pas réussir à lui apprendre à lire, à compter, juste parce que nous ne trouvons pas son mode d'emploi.

A la rentrée, mon bébé va dans une grande école. Je vais devoir le lâcher, le confier à des gens que je ne connais pas. Jules n'étant pas très bavard, je ne suis pas prête de savoir ce qui se passe là bas. Je vais donc ronger mon frein, attendant patiemment un signe, un mot, qui me fera dire que notre est le bon.


Vous aimerez aussi

14 commentaires:

  1. ca va bien se passer j'en suis sûre ;)

    RépondreSupprimer
  2. Aie confiance, il n'y a pas de raison pour que son intégration se passe mal... Et en attendant, profitez bien des vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le sais très introvertie en fait et j'ai peur qu'il se retranche sur lui même. J'espère que sa nouvelle maîtresse l'aidera.
      Merci et bonnes vacances aussi !

      Supprimer
  3. C'est une école où ils prennent en charge des enfants extraordinaires depuis un certain temps déjà. Ils sauront voir si Jules se renferme trop sur lui et agiront en conséquence.

    Tout changement est difficile et pour lui et pour toi, (et pour tout enfant d'ailleurs ^^ ), mais avoir une maitresse qui ne pensera pas qu'il le fait exprès et qui a été formé pour, lui redonnera peut être confiance en lui. Quant à ses amis, Jules est un petit garçon tellement gentil et attachant, qu'il se fera d'autres amis. Ce sera peut être un peu long à tes yeux, mais je n'en doute pas!

    Qui sait, il finira peut être même par aimer l'école!! :P

    Des Bizoux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mon rêve un enfant qui aime l'école !!! ce serait tellement bien.
      Merci <3

      Supprimer
  4. il faut que tu es confiance :)
    meme si cela peut paraitre dur pour vous ainsi que lui je pense qu'il va vite s'adpater !!
    enfin je l'espere !! courage des bisouss

    RépondreSupprimer
  5. Olala c'est fou comme ça me met la boule au ventre rien qu'à te lire ! Ce stress si particulier de l'école que partagent finalement bien souvent parents et enfants. Enfin ne te méprends pas, je suis sûre que ce changement sera pour le mieux et que ça va très bien se passer ! Et je fais confiance à Jules aussi, il est plein de ressources ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je suis sûre que tout va bien se passer <3

    RépondreSupprimer
  7. Je pense bien fort à lui, à vous... Je comprends ta crainte. J'en ai aussi pour l'année prochaine... On ne peut que croire en eux et leur faire confiance.
    Il sera bien entouré, je trouve ça super rassurant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui tu as raison il sera entouré et c'est déjà énorme. Ton fils/Ta fille va ou l'année prochaine ?

      Supprimer