Handicap

Un petit bobo pour beaucoup d'amour

25 juin Jules etmoa 4 Commentaires

Si tu me suis sur Facebook et autres réseaux sociaux, tu as pu lire/voir la mésaventure de Jules. Une dose de speed, un peu de maladresse, le tout saupoudré de fatigue et voilà mon grand qui s'étale dans la cours de récré !

L'école aurait pu gérer tout ça si Jules n'était pas devenu tout blanc et emprunt d'une grande fatigue à la suite. Peur du sang, contrecoup, je ne sais pas trop mais toujours est il que j'ai été appelé à la rescousse






Trop contente de pouvoir quitter mon travail, je file à l'école. Je retrouve Jules dans les bras de son AVS, visiblement sonné par ce qui venait de lui arriver. 

Des pansements sur les genoux, la main ... Jules est rentré a la maison, boitant et gémissant. 

Première mission pour moi : retirer les pansements pour regarder les plaies. Mais c'était sans compter les pleurs de Jules dès que j'effleurais sa peau. On était mal partie. Heureusement Mamy est venue à la rescousse et a eu la très bonne idée de le laisser faire. Trois quart d'heure plus tard, nous pouvions enfin visualiser l'ampleur des dégâts. 

La deuxième mission a été de savoir quoi mettre dessus ! Car vous allez sûrement m'envier mais ma trousse à pharmacie est souvent vide car mes enfants sont rarement malades ni même blessés. Me voilà parti à la pharmacie avec mon éclopé. Il me réclame des béquilles, une canne et on repartira avec un spray antiseptique et des pansements pour la nuit (oui je sais, je suis sûre comme mère) Car si la chute a été violente, les blessures restent superficiels. Seule la main pose "problème" avec des petits cailloux encore dedans. On me conseille de passer sous l'eau et de bien nettoyer quite à triturer un peu (beurk). 

Pendant ce temps, Jules reprend du poil de la bête : Direction le Mac do pour récompenser mon petit malade courageux. 

Une fois nos ventres repus, nous voilà repartis chez le médecin cette fois ci pour avoir un mot pour mon boulot et vérifier toutes ces petites blessures. J'ai la chance d'avoir un doc qui prend entre deux rdv en cas d'urgence. Elle décide donc de nettoyer correctement la main (je vous fais grâce des détails un peu ragoûtants). 

Jules est cette fois ci en pleine forme. Il veut faire du vélo, de la trottinette bref, tout va bien. Bon ça n'est pas un mec pour rien, car à certains moments il ne peut s'empêcher de nous sortir le grand jeu : petit cri, marche lente et boiteuse, ... 
Il m'accompagne tout de même à l'école pour aller chercher son frère. Et il a bien fait car 3 de ses copains de CE1 lui ont préparé une petite lettre. De leur initiative et car ils étaient inquiets pour leur copain, ils ont eu envie de lui écrire ces mots (je n'ai pas corrigé les fautes, attention ça pique !) :

Jules tu est très courageux
On t'adoreLe plus fort c'est toi
Impressionnant
Ton pantalon aussi a été courageux
Un peu de chance donner par tes copin
Est tu le super héros d'on on rêve
Sera tu meilleur que nous
Tes le meilleur
Le meilleur c'est toi
En courant tu est tombé
Le meilleur c'est Jules
Un Jules sans soucie
Super sympa
Fort comme un dieu
On t'adore
Roi du monde
Tu es le meilleur

Comment vous dire ... Toute cette mignonnerie, cette choupitude m'a littéralement fait fondre. Voir que Jules, qui n'est plus dans leur classe, compte autant pour eux m'a fait chaud au cœur. Je comprends qu'il n'ait pas envie de changer d'école et de quitter ses copains.

J'ai envoyé un sms aux parents pour leur dire qu'ils pouvaient être fiers de leurs enfants, car un tel geste d'amitié est fort, surtout pour des enfants de 8 ans. 

Je n'aurai rien fait durant cette journée à part m'occuper de Jules. N'empêches, j'en suis ressortie lessivée par toutes ces émotions, allant de l'inquiétude, aux rires, aux pleurs à l'émotion. 
Maintenant je sais quoi faire en cas de plaie ouverte : nettoyage eau/savon, antiseptique (qui pique pas) et dans l'idéal laisser à l'air libre. La nuit, un pansement mais sans trop le laisser. Une fois qu'une croute recouvrera la plaie, je pourrai appliquer une crème CICA pour accélérer la cicatrisation et limiter les vilaines marques. 

Et surtout, je sais que Jules a des copains en OR !!

Vous aimerez aussi

4 commentaires:

  1. oh c super mignon jadore !
    plus de peur que du mal mais le pauvre !
    des bisouss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément, je suis super émue encore rien que d'y penser

      Supprimer
  2. Karine Nounouducher25 juin 2015 à 14:38

    Quelle belle attention, c'est trés touchant!!
    en tout cas cela fait super mal des bobos comme ça sur les genoux, bon rétablissement a Jules bizz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci :) 4 jours après, la cicatrisation n'est pas totale !

      Supprimer