Moa

Hors du temps

15 juin Jules etmoa 8 Commentaires

Je ne raconte pas souvent mes weekends en détail car très souvent ils ressemblent à celui de tout le monde : ménage, lessive, repos (un peu), courses … bref rien de palpitant. Ils nous arrivent d’être invités ou de recevoir  mais d’une manière générale, on reste assez classique.
Mais ce weekend, j’ai vécu des moments de pur bonheur. Des instants qui sont gravés dans ma tête, et qui repassent en boucle encore aujourd’hui. Pourtant le planning était bien chargé mais pour une fois, nous étions loin des rendez vous médicaux de Jules et de tous les problèmes de la vie quotidienne.





Deux événements étaient au programme : le concert de fin d’année de notre école de musique samedi et dimanche ET la soirée Fleury Michon sur un rooftop à Paris pour élire le #MeilleurParisien.

Autant vous dire que je n’ai pas vu le temps passer. Samedi matin, il a fallu effectuer les tâches domestiques les plus urgentes (lessives, courses) et s’organiser pour le reste de la journée. Car dès 15h30, me voilà partie avec les garçons écouter les premiers groupes de musique. Car dans cette association musicale, nous sommes loin des passages soporifiques du conservatoire (tu sais les quinze mille guitares ou piano qui passent les uns après les autres). Non, chez nous, dès la première année d’instrument, les enfants (et les adultes) sont initiés à la formation en groupe. Les représentations sont du coup plus agréables à l’écoute et plus vivantes. Nous y sommes restés jusqu’à mon passage (le premier du weekend). Un peu (beaucoup) stressée, il y a eu quelques couacs. Deux chansons qui sont passées si vite, que je n’ai pas réellement profité. A peine sortie de scène, me voilà dans ma voiture, direction la maison. J’ai déposé les garçons, me suis refaite une beauté et hop direction Paris pour la soirée Fleury Michon.


J’habite en Île de France mais il nous faudra tout de même 2h pour se rendre à la capital. Nous (une copine m’accompagnait) arrivons sur place à 19h45 … un peu en retard mais présente tout de même. Si vous vous en souvenez, la marque avait demandé à 10 blogueuses de revisiter le parisien (ma recette est juste ). Durant cette soirée, les invités pouvaient déguster les 10 sandwichs et ainsi voter pour leur #MeilleurParisien via twitter. De nombreux lots étaient à gagner également tout au long de cette soirée.


Au delà de ça, nous étions accueillis sur un rooftop de Paris avec une vue imprenable sur la capitale. Le soleil et la douceur étaient au rendez vous : de quoi profiter pleinement de la terrasse au son d’un orchestre de jazz manouche, tout en dégustant les entremets d’un délicieux buffet. Les chefs Laurent Marko et David Gilabert animaient également des ateliers culinaires autour du Jambon de Paris Fleury Michon.

La soirée était très réussie et j’ai très vite oublié les deux heures routes. En revanche, que ne fut pas ma stupéfaction au moment d’annoncer LE meilleur Parisien, d’entendre mon nom !!! Je m’étais lancée dans l’aventure parce que j’aime les défis, mais j’étais convaincu de ne pas être élue. Les recettes étaient toutes originales et méritaient largement la victoire. Et puis cette élection restant un concours, je ne pensais pas que mon blog est une chance face aux autres bien plus connus. Et pourtant !!!! Ils auront réussis à me faire taire, MOI, la pipelette de service !!! Je crois d’ailleurs que je ne réalise toujours pas. Seules mes pieds me rappellent encore que cette soirée a bien eu lieu (c’est ça d’avoir voulu jouer ma fille :p).


Je suis donc reparti, la tête dans les étoiles, pour une courte nuit … car forcément difficile de dormir avec tout ça. Et puis, dès 13h le lendemain, me voilà de nouveau à la salle de spectacle. Cette fois, c‘est P’tit Loup qui ouvrent les festivités avec trois chansons. Quelques passages plus loin, c’est mon grand garçon, qui nous propose deux morceaux avec son « groupe ». Vous imaginez bien que j’étais fière de mes deux loulous …  un peu plus pour Jules qui pour le coup assure grave !!!

Et puis ce fut autour de mon atelier de chant. 7 chansons tous ensemble qui reflètent notre année de cours, de travail et de rigolade aussi. Nous étions loin de la perfection mais nous y avons mis out notre cœur et notre amour de la musique et je crois que c’était le principal.

Les scènes ouvertes ont ensuite débutées : nous avons rejoindre certains groupes de manière totalement improvisés … mais c’est ça aussi la musique. Même P’tit Loup s’est improvisé batteur le temps de quelques chansons (au grand désespoir des musiciens :p).
Je suis repassée une nouvelle fois avec notre groupe éphémère : 4 répétitions pour mettre en place 6 morceaux, de quoi se mettre une belle pression mais toujours avec cet amour de la musique et surtout sans prise de tête. Car au final, c’est juste que du bonheur. Il n’y a aucune conséquence à jouer faux, à se planter. On se fait juste plaisir, et on essaie de donner du plaisir aux autres.

Mon weekend c’est achevé à 21h, lessivé mais heureuse et épanouie. Ce matin encore, j’ai du mal à travailler tellement ce weekend était super. Et puis un grand merci à mon Chérichou qui pendant que je fais l’andouille sur scène ou que je traîne sur les toits de Paris, s’occupe des trois loulous. Sans parler de Mamy qui le dimanche a géré les aller retour à la maison pour que les enfants ne se couchent pas trop tard, tout en venant m’applaudir.


Vous aimerez aussi

8 commentaires:

  1. C'est génial ce weekend et bravo pour cette victoire, ça a l'air trop bon.

    RépondreSupprimer
  2. sacré week end...et je suis encore super contente de ta victoire..bravo

    RépondreSupprimer
  3. Joli week-end :-) Bravo pour ta victoire :-) C'est méga classe :-) Et contente de t'avoir revue jeudi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie aussi :D et oui c'est la grande classe :D

      Supprimer
  4. waouh c geniale bravooo !
    une chouette weekend c clair et ca change et ca fais du bien
    des bisouss

    RépondreSupprimer