Handicap

LA décision a été prise ...

L'année scolaire n'est pas finie que nous devons déjà nous projeter dans la prochaine.
La dernière réunion ESS de l'année scolaire a eu lieu,
avec LA grande question :
passage ou non en CE1.

Comme à chaque fois, chaque professionnel intervenant auprès de Jules
établit son bilan.

J'avoue avoir reconnu Jules dans chacune de leur description.
On sent maintenant que chacun a pris pleinement conscience
des difficultés de Jules.

L'école continue d'employer des termes
qui me laissent toujours perplexe tel que
"quand il n'a pas envie",
mais je dois dire avoir été surprise de leur retour.

La maîtresse semble avoir déployer grâce aux AVSi,
d'autres méthodes d'apprentissage.
Son exigence semble encore élevé par rapport aux capacités de Jules,
mais de véritables efforts ont été fait.

J'ai pu lui faire part de mon regret que ça ne s'applique pas aux devoirs.
Mais là encore, elle a juste sur estimé ma compréhension
face aux mots qu'elle m'avait dit.
Il m'est difficile de comprendre ce qu'elle attend de moi,
si tout n'est pas marqué !
Mais nous avons rectifié et j'espère que nous obtiendrons quelques résultats.

L'année prochaine

Je ne sais pas si nous avons pris la bonne décision
mais nous ne pouvons plus revenir en arrière.
Jules va rester au CP avec la même maîtresse.
Pour l'école, le fait que la maîtresse le connaisse bien et
qu'elle a mis des choses en place pour lui, ne peut être être que bénéfique.

J'ai prévenu qu'il n'était pas question pour moi
de refaire la même chose que cette année.
Son entrée à l'hôpital de jour l'a peut être démobilisé,
mais cette échéance était inévitable.

Le psychologue scolaire a bien appuyé sur les objectifs à atteindre.
Nous n'attendons pas qu'il rattrape son retard,
il faut qu'il comprenne ce qu'il fait.

Fixer des objectifs (réalistes bien sûr) aux enfants différents,
est tout aussi important que pour nous même.
On se focalise sur un seul but, une seule évolution.
Si l'on demande trop à nos enfants, on risque de ne rien obtenir.

A la rentrée, Jules retournera en CP.
Cette fois ci, les cours seront dès le début adaptés.
L'AVS qu'il a déjà devrait rester à ses côtés.

La référente scolaire a insisté sur le fait de le sortir
dès que possible de sa classe, 
en lui faisant intégrer les cours de sport des autres classes.
Ce principe de décloisonnement ne semble pas plaire à l'école.
J'espère qu'ils mettront tout en oeuvre pour l'appliquer.

Quel choix avions-nous ?

Nous pouvons changer Jules d'école.
Pour un an ? le temps qu'il intègre une CLIS ?
Au delà du fait qu'il ne serait plus avec ses copains,
nous devrions recommencer à zéro
tout le dialogue que nous avons mis tant de temps à instaurer.

Je ne sais pas si notre choix est le bon.
Mais j'aime à croire que les adaptations faites en classe
montrent un réel intérêt pour Jules,
et que tout ceci lui permettra d'avancer.

Ces billets devraient te plaire

9 commentaires:

  1. Que ces décisions doivent être difficiles à prendre... J'espère que l'année prochaine se passera bien et qu'effectivement ce que vous avez mis en place portera ses fruits.
    Bonne journée à toi

    RépondreSupprimer
  2. j'espère sincèrement qu'ils vont les appliquer!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :) je le souhaite aussi pour Jules

      Supprimer
  3. Pleins de courage à vous deux !!

    Sincèrement, vous avez bien fait d'écarter le CLIS... C'est franchement pas un lieu pour un enfant que l'on souhaite voir évoluer dans le bon sens !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ... on ne l'écarte pas mais on se laisse le temps. Jules continue de progresser, c'est le plus important !

      Supprimer
  4. moi il passe en CE1 les acquis sont la, il sais lire poser des adition avec retenues...
    Ses difficultés sont niées, donc refus des adaptations. Pas d'AVS, pas de mise devant, pas d'attention particulière...
    et comme toi, ils considère que c'est un enfant qui n'a pas de limite, qui ne veux pas travailler, qui manipule tous le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est terrible ça ! je ne comprends pas qu'il puisse y avoir encore autant de dénie sur ces enfants différents !

      Supprimer
  5. Je vois le bon coté, les acquis sont la et il aime aller a l'école, il a des copains.
    Mais sinon je pense qu'on aurait changé d'école.

    RépondreSupprimer