Handicap

Parce que les enfants différents ont besoin des autres !

04 avril Jules etmoa 2 Commentaires

Il y a quelques temps déjà,
j'avais demandé sur Fb et Twitter,
quel thème vous souhaitiez que j'aborde concernant Jules.

On m'a demandé de parler de notre entourage,
la famille, les amis.

Il est vrai que je n'en parle pas beaucoup.
Et pourtant ...


La famille...

Je peux le dire, j'ai une famille formidable !
Quand je dis famille, je ne pense pas simplement à mes parents
qui sont certes, très présent (200 m de la maison, ça rapproche).

Je pense à tout le monde :
les oncles et tantes de Jules (6), les cousins cousines (5),
mais aussi les ses grands oncles ou autre parents plus éloignés.

Car tous, sans exception, ont accepté Jules comme il était.
Il faut dire que c'est un enfant attachant,
même s'il peut nous faire tourner en bourrique quand il n'écoute pas.

A bientôt 7 ans,
Jules part chez ses grands parents pendant 3 semaines
sans aucun soucis depuis qu'il a 3 ans.
Il a déjà passé un weekend chez son oncle et sa tante.
Tous son prêt a le garder sans problème,
malgré sa différence.

Il n'y a jamais eu de jugement (ou pas en face :p)
ou de reproche envers nous ou lui ...
juste de l'amour.

Il y a certaines limites dans ce que nous demandons aux autres,
car nous connaissons Jules (et son P'tit Loup).
Il y a des lieux encore trop délicat pour Jules
(cinéma, spectacle) pour imposer aux autres sa présence.

Vous allez me dire : quel tableau idéal !
Mais parce que c'est le cas.
Il n'y a pas de tabou sur les problèmes de Jules,
et je comprends toujours que certains puissent avoir des craintes.
On sait tous ce que c'est que de garder l'enfant d'un autre,
mais quand en plus, ses réactions peuvent être imprévisibles,
ça n'est pas toujours facile.

Je sais que certains se retrouvent coupés du monde.
Ou du moins que leur famille leur a tourné le dos.
Mais je ne pourrais vous dire pourquoi chez nous,
nous n'avons pas vécu ça.
Nous sommes tous différents.
Nous n'avons pas tous le même avis
ou du moins la même perception des problèmes de Jules.
Mais l'amour pour cet enfant semble plus fort.

Les amis ...

Pour les amis, c'est différent. Déjà, tous ne le savent pas.
J'en parle facilement car les gens doivent savoir.
Mais je ne m'étale pas forcément car je ne veux pas être plaint.

Mais là aussi, je dois dire que nous avons de la chance.
On continue de nous inviter !
Et pourtant, ça n'est pas toujours facile :/
Mais il y a les fidèles, ceux passent outre les réactions de Jules.
Certains ont coupés les ponts ... mais je m'en moque.
Il n'aurait rien apporté à Jules.

Les enfants ...

Pour les enfants, c'est déjà plus compliqué.
Entre cousins / cousines, tout se passe normalement.
Les taquineries existent, les chamailleries aussi.
Mais avec les grands, il y a aussi beaucoup d'affections.
La preuve, le grand cousin a déjà gardé mes deux loulous,
et ma nièce adore partir en vadrouille avec Jules.

En revanche,
c'est toujours plus dur avec les enfants d'amis
qui ne connaissent pas Jules.
Les années passant, et les problèmes de langage ayant presque disparus,
Jules est tout de même mieux accepté.

Mais petit, on a hélas assisté à des scènes par toujours drôle.
Voir son enfant être rejeté par les autres,
les voir se moquer ... c'est dur.
On souffre pour lui.

Aujourd'hui,
je constate que la parole a permis de limiter ce fossé.
Ils se retrouvent dans certains jeux comme le foot, la wii.
Nous pouvons assister des belles rigolades entre enfants.


Tout ça, je pense qu'on le doit à une personne.
Jules
Cet enfant respire la joie de vivre.
Avec les adultes, il sait se faire aimer par sa curiosité,
son envie de faire comme nous.
Avec les hommes ça marche super bien ;)

Avec les enfants,
son côté pitre et envie de rire (toujours),
fait qu'il se fait accepter.


Mais quand même,
merci à tous, d'être là auprès de lui, de nous.
De ne pas avoir rejeté cet enfant (car oui, ça arrive très souvent !),
et de l'accompagner chaque jour, dans son combat.

<3 <3 <3

Vous aimerez aussi

2 commentaires:

  1. Merci pour cette article qui me rassure sur l'acceptation de la différence. Notre bébé a un risque de handicap moteur et le stress est là, tant pour nous que pour les proches. Jusqu'à maintenant, personne ne nous a déçu..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici nous en avons parlé librement .. tout le monde n'a pas le même ressenti, le même espoir mais le dialogue a permis je pense de faire accepter ça.
      Dur d'apprendre en effet que son enfant est différent ... n'hésites pas à partager et me contacter car même si le handicap est différent, les difficultés restent les mêmes. Bon courage

      Supprimer