Handicap

Heureusement que les parents ont leur mot à dire !

Depuis plus d'un an maintenant, il a fallu prendre des décisions pour Jules.
Nous nous sommes souvent heurtés aux avis des différents spécialistes,
pas toujours d'accord entre eux.
Mais ils étaient toujours unanime pour dire que c'était NOUS les parents, qui décidions !


Oui mais à quel moment ?
A la fin ? quand tout le monde s'est arrangé ? entre eux ?

Depuis maintenant 2 ans, Jules est mené par un taxi pour aller à ses rendez vous.
Et je suis toujours stupéfaite de voir que c'est le taxi qui m'informe de décision concernant mon fils.

"Bon alors la période d'observation devrait avoir après les vacances ....."
"Alors tu peux décaler l'orthophoniste à telle heure, moi je peux"

La dernière en date était ce matin :
"Apparemment, Jules va passer dans le groupe de l'après midi."

Ah ? c'est sympa de me le dire !

Alors je comprends l'hôpital de jour et le CMP
qui essaient au maximum d'organiser les choses.
Je trouve ça super d'être aussi bien encadré.
Ils nous aident jusque sur la question des déplacements,
ce qui n'est pas toujours le cas.

Mais je ne peux m'empêcher de tiquer quand c'est une tierce personne qui me l'annonce.
Un peu comme si le facteur t’annonçait que ton fils redouble car il a vu la lettre !
(comment ça j'exagère ?)

Le pire, c'est que je pense qu'ils ne se rendent même pas compte de ce qu'ils disent,
que cette situation donne l'impression à nous parents, d'être les laisser pour compte.

Je sais que ce n'est pas le cas et que toutes ces personnes le font avec beaucoup de gentillesse, pour nous aider justement.

Mais n'empêche que ça me gène.
Je ne suis pas en colère, car mon énergie n'a pas besoin d'aller là
(surtout avec la crève que j'ai) mais quand même ...grrrrrrrrr

Je passerai peut être ça sous silence ... ou pas.


Ces billets devraient te plaire

8 commentaires: