LA nouvelle tant attendue !!!

Je l'ai attendue cette lettre ....
et puis j'ai oublié.....

Il faut dire que depuis le mois de juin, il s'en est passé des choses.
La vie ne s'était pas arrêtée, loin de là.

Et mardi, ce courrier est arrivé :
la réponse à notre demande auprès de la MDPH nous parvenait enfin.



Je peux vous dire que c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai lu ces deux pages.

La première nous informait que l'AVSi était accordée.
Nous le savions déjà par l'école. Mais cette fois, c'était le courrier officiel !
Savoir que notre fils allait être accompagné dès la rentrée (enfin normalement)
par une personne, répondant entièrement à sa demande, à ses besoins,
nous laisse espérer que l'année prochaine va être une année importante pour Jules !
Entre le changement de maîtresse et cet accompagnement personnalisé,
Jules semble avoir tous les éléments pour que cette année en grande section
soit l'année de la réussite.

Je ne rêve pas d'un enfant doué, ni d'un enfant comme les autres.
Il ne le sera jamais.
Je rêve juste qu'il surmonte ses difficultés, toutes ces barrières qui le gênent lui !
Je me moque de ce que pense les autres,
je me moque qu'il ne rentre pas dans le moule de la société,
même si ça n'est pas toujours évident.

Je veux juste que Jules se sente bien avec son handicap.
Car sa différence fait de lui un enfant si touchant, si attachant.
Sa vision du monde est différente, mais avec tellement d'intelligence.
Je suis fière de lui.

......

La deuxième lettre répondait à ma demande d'aide,
me permettant d'être plus présente pour lui.
Ces aides ont été acceptées.

J'ai pleuré ..... de joie.
Moi aussi, je vais pouvoir accompagner mon fils.
Je vais pouvoir lui apporter une sérénité.
C'était important pour moi d'être là, j'en ressentais le besoin.
La mise en place risque d'être difficile vue le poste que j'occupe,
mais je m'en moque.
Tout ce qui compte pour moi c'est Jules !

J'ai pleuré ......
Je ne pensais pas l'avoir cette aide.
Pour moi, l'handicap de Jules n'était pas si grave,
surtout par rapport à d'autres enfants.
Je ne me sentait pas prioritaire.
Cet accord, ça été comme une grande claque dans la figure.
Je m'y étais préparée ... mais pas assez semble t'il.

Voir écrit noir sur blanc, que votre enfant est handicapé,
que vous pouvez prétendre à des droits .... c'est dur.

Mais c'est comme ça.
S'il faut passer par cette étape pour qu'il grandisse, qu'il évolue,
et bien nous passerons par là.

Cela fait maintenant 2 jours, et j'accuse le coup.
J'organise la prochaine rentrée.
Le famille va vivre des chamboulements dans l'organisation.
Je rentrerais plus tard des fois ...
mais je serais là des fois pour le repas du midi,
je pourrais l'emmener et aller le chercher à l'école,
et ça, quelque soit l'enfant, ça n'a pas de prix !!

7 commentaires

  1. Je suis contente pour toi, pour vous. Oui ça doit être dur parfois, mais je me dis que Jules est né dans la bonne famille, avec les bons parents!! Tu peux être fière de lui, mais tu peux aussi être fière de vous! Bon courage pour cette rentrée! Mais avant ça! Bonnes vacances en famille!!! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tu es trop gentille. Tu n'es pas mon amie pour amie pour rien :D <3

      Supprimer
  2. C'est une bonne nouvelle ça! Je comprend tes sentiments, j'ai du avoir un peu les même quand on m'a dit que mon fils entrerais dans un groupe au CMP....
    Ca va être une année riche pour Jules!.......... et pour vous.
    Tu vas avoir droit à un temps partielle "financé" c'est ça?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons que nous avons une aide mais ça finance pas tout hélas. Ça me permet de le faire quand même, sans trop de mal pour la famille.

      Supprimer
  3. tu mas mis la lamre a l'oeil et je suis super ravie que jules aura son aide et toi aussi hate de lire la suite de la futur progression de jules

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ma belle ... mais c'était pas voulu :)

      Supprimer
  4. ps j'ai voté depuis mon retour de vacances miss

    RépondreSupprimer